Un couple de sans-abris a vécu sur un parking d'Aix-en-Provence pendant plusieurs mois malgré le fait que l'un d'entre eux soit terriblement malade

Depuis déjà 6 longs mois, un couple fait de son mieux pour survivre sous une tente improvisée sur un parking d'Aix-en-Provence situé derrière un HLM. La jeune femme qui est âgée de 19 ans se trouve dans un fauteuil roulant et vient d'être diagnostiquée avec un cancer.

C'est entre une petite voiture et un camion que France Bleu est allé à la rencontre de Léa et son compagnon Cédric. Le jeune couple a fait depuis des mois de nombreuses démarches afin d'obtenir un logement mais pour l'instant, leurs efforts ont été vains.

Cela fait déjà un certain temps qu'ils font de leur mieux pour survivre sur ce parking mais la situation n'est pas supportable. "On est là, mais on se demande combien de temps on va encore pouvoir tenir comme ça..." déclare Léa.

"On n’en peut plus. Physiquement on a maigri, on a des problèmes de santé…" ajoute Cédric. 

Et il faut dire qu'en effet, Léa surtout, a de nombreux problèmes de santé. La jeune femme est épileptique et malheureusement, elle a fait une mauvaise chute au cours d'une crise il y a quelques semaines de cela et doit depuis se déplacer en fauteuil roulant. 

Comme si ce n'était pas suffisant, la jeune femme de 19 ans vient en plus d'apprendre qu'elle avait un cancer. Et tant que le couple n'a pas trouvé de logement digne de ce nom, elle ne peut pas commencer son traitement.

La jeune femme a raconté à France Bleu à quoi ressemblait sa journée typique: "On se lève le matin, on va à l’accueil de jour prendre la douche, le petit-déjeuner. On va un peu sur l’ordinateur, voir où en sont les démarches. Puis on essaie d’aller un peu à la médiathèque, parce qu’il fait trop chaud. Après, je fais la manche, on fait quelques courses pour le soir… C’est toujours les mêmes journées."

Cela fait maintenant six mois que le couple fait des demandes mais il est touours en attente de trouver un logement social et à l'impression que les services de la mairie l'ont totalement laissé tombé.

"On fait les démarches, tout est à jour et pourtant rien n’avance", déclare Léa tandis que Cédric qui commence à perdre patiente ajoute: "On nous dit d’être patients, mais on ne peut plus".

Pourtant la mairie qui est consciente du problème affirme que le couple est accompagné et que des propositions leur ont été faites. Pour l'instant, le seul moyen qu'ils auraient de ne pas dormir dans la rue aurait été de profiter des hébergements d'urgence mais cela forcerait le couple à dormir séparés et de laisser leur chat à la SPA.

Des conditions inacceptables pour Léa qui a recueilli ce chat à l'époque où elle a perdu son logement, il y a un an et demi de cela.

Les postes connexes
Mar 14, 2019
Une mystérieuse maladie fait parler et agir une petite fille de 10 ans comme un bébé
Feb 07, 2019
Des parents dévastés ont caché à leur fils qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre, mais il le savait depuis le début
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant