Quand Christine Bravo, très émue, a révélé sa retraite de seulement "1000 euros par mois"

Christine Bravo accepte de parler de sa retraite au montant inattendu. En effet, la chroniqueuse ne bénéficiera que de 1000 euros par mois.

D'après les informations rapportées par Closer, cette situation peut être expliquée très facilement par le fait que l'animatrice ait été payée au noir et en liquide "pendant pas mal de temps". Retour sur les révélations faites par la chroniqueuse durant l'émission "Salut les Terriens!"

C'était au cours du mois de février 2018 que nous avons appris la stiuation dans laquelle Christine Bravo se trouvait. L'animatrice avait été invitée à participer à l'émission Salut Les Terriens et avait répondu aux questions de Thierry Ardisson sur la manière dont elle vivait après sa carrière à la télévision et sur ses ressources financières.

Une retraite bien maigre

Il n'a pas fallu longtemps à la chroniqueuse pour révéler qu'elle n'allait toucher qu'une retraite de 1000 euros par mois. Une somme bien moins élevée que ce à quoi on pouvait s'attendre de la part d'une personne ayant travaillé pendant de longues années à la télévision et à la radio.

Et il semblerait que Christine elle-même aut été surprise par cette somme: "1000 euros par mois, je sais très bien qu'il y a des gens qui vivent avec 1000 euros par mois, mais vous allez pas me dire qu'ils vivent bien. J'ai quand même été étonnée" a-t-elle déclaré avant d'ajouter qu'elle ne pouvait malheureusement pas subvenir à tous ses besoins avec cette somme et notamment à ceux de son chat: "Je ne peux même pas payer les croquettes de mon chat parce que j'achète des croquettes de marque !".

Cette déclaration a suscité une pique de la part de Laurent Baffie qui a rétorqué: "il achète des croquettes Hermès ton chat ?".

La raison pour laquelle sa retraite est si maigre

L'animatrice a ensuite expliqué les raisons de cette retraite plutôt décevante. Il y a plusieurs années, un de ses employeurs a en effet payé l'animatrice "en cash et au noir, pendant pas mal de temps". 

Et il s'avère que l'employeur dont elle parle n'est autre que Thierry Ardisson lui-même et il s'est rapidement défendu durant l'émission en disant: "l y a prescription".

Il a ensuite accepté de répondre aux questions de Closer qui a voulu en savoir plus sur la situation: "Christine Bravo a travaillé deux ans avec moi ("Froufrou"). Elle était coproductrice à 50% et disons qu'on lui remboursait généreusement ses frais. Elle s'est ensuite acheté un appartement".

Il a conclut en disant: "Je n'ai aucune responsabilité dans ses problèmes financiers actuels".

Tous les animateurs ne rencontrent cependant pas ce genre de problèmes financiers comme par exemple Laurent Ruquier qui a vendu une de ses propriétés pour la coquette somme d'1,5 millions d'euros il y a quelques temps.

Les postes connexes
Jan 31, 2019
Monique, 65 ans, une retraitée : “Une fois que j'ai tout payé, il me reste 20 euros”
Histoires Feb 27, 2019
TLMVPSP : Marie-Christine est de retour et révèle comment elle a dépensé 196 900 Euros
Feb 07, 2019
'Touche pas à mon poste': l'incroyable salaire de Cyril Hanouna est révélé
Jan 29, 2019
"Je ne vois plus, je ne marche plus": les douloureuses révélations de Claude Sarraute