La source:

Laeticia Hallyday: Pourquoi le titre qu'elle a choisi pour l'album posthume de Johnny peut snober David et Laura

Liana Ratsiorimanana
03 sept. 2018
14:41
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le magazine Public a partagé ce vendredi 31 août le titre de l’album posthume de Johnny Hallyday. C’est un titre que Laeticia n’a pas choisi au hasard et qui n’est pas du tout du goût de David et Laura.

Annonces

Ce vendredi 31 aout, Public a mis en public le nom de l’album posthume de Johnny Hallyday.

Commençant par un long suspense, le magazine a fini par dévoiler le titre choisi par Laeticia Hallyday. Il s’agirait de «Mon pays c'est l'amour».

UN NOM QUI N’A PAS ÉTÉ CHOISI AU HASARD

Comme chaque titre des chansons du Taulier, le titre de son album posthume «Mon pays c'est l'amour» n’a pas été choisi au hasard.

Annonces

Si l’on se base sur le côté métaphorique du rockeur, on peut facilement croire que ces mots évoquent le grand amour que Johnny Hallyday avait.

Seulement voilà, tout d’abord, ce titre n’a pas été choisi pas Johnny, mais par sa dernière femme et peut bien avoir un tout autre sens. C’est d’ailleurs ce qu’évoque le Gala ce lundi 3 septembre.

Comme le rapporte Gala, les proches de Laeticia Hallyday auraient dit que le nom choisi par la veuve du Taulier serait «directement lié à la bataille judiciaire qui fait rage depuis le mois de février dernier».

Annonces

Le magazine va même plus loin en faisant la relation entre le nom de cet album et des propos tenus par les enfants aînés de Johnny pendant l’affaire de l’héritage.

«Laura Smet et David Hallyday avaient contesté le testament de leur père en soulignant qu'il avait été signé en Californie et non en France, pays de naissance de Johnny Hallyday»,

peut-on lire sur Gala.

D’après l’analyse du magazine, le nom «Mon pays c'est l'amour» sous-entend donc que le pays du Taulier n’est ni la Californie ni la France.

Et ce ne sera pas du tout du goût de David Hallyday et de Laura Smet.

Bien que la bataille sur l’héritage des œuvres de Johny est déjà perdue, les aînés du défunt rockeur ne seront pas du tout ravies que le nom de l’album de leur père les vise directement.

Annonces