Une mère transporte sa fille dans une poussette pendant ses courses et elle réalise soudain qu'elle est morte

Lexi est morte d'un étrange problème cardiaque alors que sa mère faisait ses courses.

Gemma Wlliams, au Royaume-Uni, ne s’attendait pas à ce qu'une simple visite au centre commercial devienne l’épisode le plus tragique de sa vie.

Lexi, son bébé de 12 mois, était avec elle dans sa poussette ce matin-là. Gemma cherchait des robes pour sa petite fille, mais quand elle l'a touchée, elle a réalisé que quelque chose n'allait pas du tout.

"J'ai quitté Next (un magasin) et j'ai commencé à marcher vers ma voiture, j'ai touché son visage et d'habitude cela déclenchait une réaction de sa part, mais rien, je l'ai prise, je l'ai appelée par son nom, mais rien", a raconté Gemma à Wales Online.

LEXI ÉTAIT IMMOBILE

C'est à ce moment que la jeune maman a commencé à paniquer et elle s'est mise à essayer d'obtenir l'aide des autres clients. Elle a même arrêté une voiture et a supplié le chauffeur de l'aider mais ce dernier lui a dit que tout allait bien même si ce n'était de toute évidence pas le cas.

Elle est donc retournée dans le magasin dont elle venait de sortir et s'est mise à crier au secours tout en enlevant les vêtements de Lexi afin de l'examiner de manière plus poussée. 

"Heureusement, une personne formée a commencé la réanimation cardio-pulmonaire et un employé de Next a appelé les secours", raconte la mère de la jeune fille.

Son corps n'a pas tenu

Les ambulanciers ont finit par arriver sur place et ils ont emmené de toute urgence la petite fille jusqu'à l'hôpital Glangwili malgré les efforts acharnés de l'équipe médicale.

Selon l'autopsie, la petite fille avait un trou dans le cœur causé par une maladie cardiaque appelée retour veineux pulmonaire anormal.

Au cours des 12 semaines de sa vie, Lexi a souffert de cette maladie sans qu'aucun médecin ne la détecte.

C'est la raison pour laquelle ses parents ont lancé une campagne pour que les hôpitaux introduisent dans leurs batteries d'étude pour nouveau-nés, des tests pour détecter ce type d'anomalies.

Gemma et Thomas n'oublieront jamais

Cinq ans après la mort de Lexi, Gemma, 33 ans, et son mari, Jason Thomas, 39 ans, tentent de continuer à vivre avec leur fils de 3 ans, Oliver. Cependant, ils n'oublient pas leur petite fille.

"Nous pensons à Lexi chaque jour parce que c'était une partie fondamentale de nos vies"; dit Gemma.

Actuellement, Thomas et Gemma dirigent un groupe de soutien pour les personnes qui ont perdu un enfant, quelles que soient les circonstances. Ils pensent qu'il est important d'en parler afin de pouvoir avancer.

Les postes connexes
Dec 14, 2018
Une mère dévastée perd son mari neuf mois après le décès tragique de leur fille de six ans
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Histoires virales Apr 03, 2019
Un jeune enfant de 7 semaines est mort après que les médecins n'ont pas pu détecter une infection : "Il était trop tard pour Evi"
Parentalité Apr 24, 2019
"J'aurais aimé avoir eu un avortement tardif plutôt que de donner naissance à ma fille"