Une adolescente de 14 ans se suicide et son père décide d'inviter les enfants qui la harcelaient à ses funérailles

Une famille qui a perdu une fille en janvier 2018 après qu'elle se soit suicidée décide de faire entendre son message aux jeunes qui l'ont poussée à prendre cette décision terrible. 

Les parents de Dolly Everett, une adolescente du Territoire du Nord en Australie qui s'est ôté la vie le 3 janvier ont demandé à son école de prendre ses responsabilités concernant le harcèlement dont elle a été victime.

Le Washington Post nous explique que la cyberintimidation, est reconnue comme étant un véritable problème chez les adolescents, mais que les experts, les parents et les éducateurs ont du mal à trouver des solutions.

Bien que le suicide soit la première cause de mortalité chez les personnes âgées de 15 à 44 ans en Australie, il n'y a que très peu de discussions publiques sur le sujet, en partie car les médias ont peur que des rapports sur ces suicides ne poussent encore plus de personnes à s'ôter la vie.

La jeune fille en question allait au collège PGC à Warwick dans le Queensland et ses parents Kate et Tick ont déclaré qu'elle y était harcelée et intimidée par ses camarades. 

Elle avait même été suspendue une fois pour avoir frappé un jeune homme qui, d'après ses parents, l'avait insultée et bousculée.

"C'est tout simplement devenu trop difficile à supporter et elle s'est retournée et l'a poussé," a raconté Kate à Tracy Grimshaw, l'animatrice de l'émission A Current Affair

L'école l'a ensuite suspendue car elle ne tolérait apparemment pas ce genre de comportement.

"Elle est passée de la fille la plus gentille à une personne qui rencontrait des problèmes à l'école," a raconté Kate. "J'en apprends tellement maintenant alors que si je l'avais découvert un peu plus tôt, cette histoire se serait terminée de manière différente."

Tick a aquiescé et a ajotué que lui et Kate avaient raté "tellement de signes alarmants."

En plus de cela, dans un message émouvant sur Facebook, le père dévasté a suggéré à ceux qui avaient maltraité sa fille de se présenter à ses funérailles.

Le couple a ouvert une fondation, Dolly's Dream, qui va essayer de mettre en place un réseau national pour permettre aux écoles de mieux répondre aux problèmes de harcèlement.

Les postes connexes
Vie Mar 11, 2019
Les adolescentes qui intimident et humilient les enfants en surpoids
People Mar 27, 2019
Une enfant de 10 ans s'est suicidé après avoir été victime d'intimidation impitoyable, dit sa mère
Actu France Mar 29, 2019
Une écolière de 14 ans s'est suicidée à la gare RER B de Seine-et-Marne
Conseils Mar 27, 2019
Dévastée, la mère d'un garçon de 10 ans, qui s'est suicidé après avoir été victime de harcèlement à l'école, s'exprime