Miracle à Toulouse: un bébé condamné par une rare maladie cardiaque a été sauvé

Un bébé qui souffrait d'une grave maladie cardiaque et n'avait presque aucune chance de survivre a été sauvé au CHU de Toulouse.

France Bleu nous parle d'un petit garçon qui est né avec des malformations cardiaques très rares. Heureusement, grâce à deux interventions chirurgicales très risquées subies au cours des sept derniers mois, il est désormais hors de danger.

Le petit Alex a vu le jour au cours du mois d'août 2017 et malheureusement quand il est né, son coeur souffrait de nombreuses malformations et il n'avait presque aucune chance de survivre. 

Il faisait partie des très rares personnes à souffrir d'un "ventricule droit à double issue" (VDDI)  et était aussi atteint par des anomalies pulmonaires très graves. 

Ce genre de malformations est si rare qu'il n'est que le troisième cas recensé à ce jour. 

Le petit garçon a eu la chance d'être suivi par le Dr Fabio Cuttone au CHU de Toulouse, un chirurgien cardiopédiatre de l'hôpital des Enfants. Et c'est lui qui a réalisé les deux opérations extrêmement risquées qui ont perdu à Alex de rester en vie.

La première intervention a été faite alors que le jeune garçon n'avait que trois jours et a porté sur l'artère pulmonaire gauche. La seconde opération quant à elle a eu lieu au mois d'avril dernier et il s'agissait d'une "rotation conotroncale".

C'est la première fois que ce genre de reconstruction est utilisé sur une personne souffrant d'un VDDI associé à une anomalie pulmonaire et il semblerait que ça soit un franc succès! 

Il y a très peu d'hôpitaux en France qui font ces opérations permettant de redonner un coeur normal au patient. 

Il aura fallu deux heures d'opération et placer le coeur du petit Alex en arrêt afin de la réaliser mais l'enfant est aujourd'hui tiré d'affaire et il a pu rentrer chez lui après deux semaines de convalescence.

Son coeur est sain et le petit garçon qui est maintenant âgé de 13 mois doit simplement venir pour une visite de contrôle tous les mois au CHU de Toulouse. Il pourra cependant mener une vie normale.

Cette histoire fait penser à cette famille qui avait fait leurs adieux à leur bébé et avait autorisé les médecins à débrancher son respirateur artificiel. Mais contre toute attente, l'enfant avait survécu et se porte bien aujourd'hui.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Natasha St-Pier: Voici la terrible maladie dont souffre son fils Bixente
Santé Apr 01, 2019
Un enfant de 2 ans atteint d'une maladie cérébrale rare est dans un état critique après avoir contracté la grippe
Jan 26, 2019
Une mère et son fils nouveau-né meurent après qu'elle ait retardé son traitement contre le cancer pour sauver sa vie
Dec 21, 2018
Un couple gay adopte un bébé sans savoir qu'il souffrait de paralysie cérébrale et ils l'aiment quand même