Une école dans les Bouches-du-Rhône a tenté d'annuler les célébrations de Noël

Ce n’est pas la première fois que la célébration des fêtes religieueses en France soulève des polémiques. Mais cette fois-ci elles ont mené à l’annulation de la décision prise initialement "en accord avec le principe de laïcité".

Voici le contenu de la note qui a mis du feu aux poudres :

"Certains parents ayant montré leur désaccord face à la célébration de Noël dans l’école (fête religieuse), nous vous informons que toutes [les] activités autour de cette fête sont annulées (concert de Noël, travaux manuels, etc...) pour ne pas déroger aux règles de la laïcité. L’activité chorale (sans concert de Noël) faisant partie des programmes de l’Education nationale reste maintenue", est-il écrit dans le mot à destination des parents d'élèves de l'école d’une commune près de Marseille.

La note découverte dans le cahier de correspondance par un des parents a été prise en photo et postée sur Facebook et en moins de 24 heures elle est devenue virale sur Facebook.

Selon le rapport de 20 minutes, le post le a été partagé 37.000 fois. Cependant certains internautes ont exprimé des doutes sur l’authenticité du mot et le sujet a créé une telle polémique que l’Education nationale a dû intervenir.

La laïcité en France est un principe constitutionnel qui distingue et sépare le pouvoir politique des organisations religieuses. Selon 20 minutes, un parent d’élèves de l’école élémentaire Auberge Neuve à Peypin, dans les Bouches-du-Rhône s’est récemment montré contre la célébration de Noël à l’école.

"Lors d’une réunion de parents d’élèves, une mère s’est opposée très fermement aux traditions instaurées depuis fort longtemps dans cette école autour de la période de Noël", détaille l’inspection d’académie avant d’expliquer qu’elle a été rédigée par la directrice "sous le coup de l’émotion".

"La directrice, inquiète de cette vive interpellation et doutant sous la sidération d’être bien en accord avec le principe de laïcité, a pris l’initiative d’annuler toute festivité de ce type", poursuit-elle.

Face à l’indignation des milliers d’autres parents, la décision de l’école a été modifiée le jour même. L’inspecteur de circonscription a rédigé avec la directrice "un petit correctif à destination des familles".

Comme l'indique le site d'informations 20 minutes, les élèves auront donc droit au repas de Noël et la chorale, qui propose "des chants traditionnels dans l’esprit de la Pastorale de Mistral", pourra donner son concert.

En Chine, une fête de la rentrée à l'école maternelle a également fait l'objet d'un débat enflammé. La directrice de cette école dans la province du Guangdong a décidé d'accueillir ses élèves avec un spectacle très particulier, à cause duquel elle a été immédiatement licenciée... Découvrez pourquoi ici.

Les postes connexes
Actu France Feb 16, 2019
Des nouvelles inquiétantes de Montpellier: une directrice de l'école est soupçonnée de maltraitance sur les enfants
Dec 11, 2018
Un directeur d'école primaire interdit les sucres d'orge parce qu'ils sont supposés représenter Jésus
Dec 20, 2018
On dit aux enfants de l'école primaire que «les garçons peuvent aussi avoir leurs règles»
Dec 11, 2018
Deux religieuses auraient volé 500 000 dollars d'une école catholique à des fins de jeu