Mort de Grégory Lemarchal: sa mère révèle la touchante "continuité" du combat de son fils après 11 ans

Laurence Lemarchal, la mère de Grégory, est extrêmement fière de tout ce qu'ils ont accompli pour honorer la mémoire de son fils.

Cela fait maintenant onze années que les parents de Grégory Lemarchal, Laurence et Pierre, se battent contre la mucovisidose, la terrible maladie qui leur a volé leur fils.

Aujourd'hui, c'est un nouvel exploit qu'ils tentent de réaliser en lançant la construction d'une maison pour accueillir de jeunes patients.

C'est en 2007 que Grégory Lemarchal nous a quittés, à l'âge de 23 ans. Une association portant son nom a été ouverte et elle vient en aide à la recherche contre la mucovisidose mais ses parents veulent faire plus.

C'est pour cela qu'ils vont ouvrir cette maison comme l'a expliqué Laurence Lemarchal au cours d'une interview accordée à Télé Loisirs: "C’est un projet novateur. En France, il n’y a aucun endroit, en dehors de l’hôpital, pour ces enfants et jeunes adultes."

"Nous avons voulu bâtir la maison du bonheur, où ils pourront venir de toute la France pour se ressourcer. En vivant avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, ils connaissent plus que quiconque le prix de la vie ; nous sommes donc là pour les accompagner dans leurs projets."

Il a cependant fallu que le couple trouve des fonds pour financer ce beau projet: "L’émission en hommage à Grégory début 2017 [un concert au Zénith de Paris retransmis sur TF1, ndlr] a été un formidable élan de générosité : nous avons récolté deux millions d’euros ! J’ai une immense reconnaissance envers les donateurs. Il y a dix ans, Grégory a éveillé les consciences : cette maladie est grave et incurable. Son message de vie a été transmis à plusieurs générations, je n’en reviens pas du chemin parcouru grâce à lui", déclare sa mère très émue.

C'est fin 2019 que la construction de cette Maison Grégory Lemarchal devrait être terminée. La première pierre a été posée au moins de juin et les parrains de l'association, Nikos Aliagas, Patrick Fiori et Mickaël Landreau, étaient présents.

Une fois les travaux finis, il devait y avoir un centre d’hébergement avec quatre studios, une salle de réentraînement physique et un bâtiment dédié au bien-être (avec de la relaxation et des soins esthétiques) et au développement personnel (avec de l'art-thérapie et des ateliers de chant et de théâtre).

"Nous avons hâte. Mais maintenant nous devons trouver d'autres fonds pour équiper la maison. Nous n’abandonnerons jamais, ce combat est dans la continuité de celui de notre fils. Et c’est une chaîne de solidarité extraordinaire qui permet de gravir des montagnes," déclare Laurence Lemarchal.

Les postes connexes
Musique Mar 11, 2019
Karine Ferri et Gregory Lemarchal : l'amour qu'elle n'oubliera jamais
Dec 20, 2018
Avant Noël, Karine Ferri se souvient de Gregory Lemarchal et lui fait un clin d’œil tendre
Parentalité Mar 06, 2019
"J'ai offert la mort à mon fils" : une mère avoue un meurtre prémédité après 30 ans
Jan 14, 2019
La touchante lettre d'un fils dédié à sa mère âgée de 106 ans, racontant sa vie difficile