Une femme de 34 ans et un bébé de quelques mois retrouvés morts dans l'Aube: l'autopsie est révélée

Une autopsie a été pratiquée sur la femme et le bébé qui ont été retrouvés morts dans l'Aube.

Et d'après les premières informations rapportées, il n'y a pas eu l'intervention d'un tiers. C'est donc seule que cette femme se serait pendue, son bébé âgé d'à peine quelques mois abandonné à ses côtés.

C'est dans un appartement de Romilly-sur-Seine, dans l'Aube, que leurs corps ont été retrouvés. Olivier Caracotch, le procureur de Troyes, a révélé que l'intervention d'un tiers avait été exclue grâce à une autopsie.

Comme il l'a expliqué aux médias, des prélévements ADN sont cependant en cours dans l'appartement de cette femme qui s'est pendue et dont "l'enfant de cinq mois est décédé plusieurs jours plus tard de déshydratation et de défauts de soins".

Une enquête est en cours mais on ne connaît toujours pas le nom de cette femme qui était devenue maman au mois de mai. "Des prélèvements d'ADN sont en cours pour déterminer son identité", a rapporté le procureur.

Il semblerait qu'elle n'ait plus eu beaucop de proches car ce sont les voisins qui ont alerté les autorités sur la situation, environ sept à dix jours après qu'elle se soit donnée la mort.

Un geste absolument tragique qui a aussi coûté la vie à son enfant et qui reste inexpliqué puisque la femme de 34 ans n'a laissé aucun mot ni aucune note derrière elle pour permettre de comprendre ce qui l'avait poussée à faire une telle chose.

Olivier Caracotch avait lancé une action publique car il avait envisagé la possibilité qu'une tierce personne ait été à l'origine de cette tragédie. Cependant, on sait aujourd'hui grâce à l'autopsie qui a été pratiquée que ce n'est pas le cas et l'action publique a donc pris fin.

Une nouvelle tragédie dans ce département qui a connu de fortes inondations dont il a eu beaucoup de mal à se remettre comme nous vous le disions dans un récent article.

Le suicide est un problème très sérieux qui coûte la vie à de nombreuses personnes. Cependant, des personnes font de leur mieux pour être à l'écoute et si jamais vous avez besoin de parler, vous pouvez par exemple contacter les bénévoles de SOS Détresse au 0 890 07 68 51.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Feb 13, 2019
Une femme disparue depuis un mois a été retrouvée morte sur un terrain vague du chemin des Castors, Grasse
Les 12 coups de midi Mar 16, 2019
Bastien Payet : L'autopsie a révélé de graves blessures qui ont causé sa mort tragique
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait