"Ça ne peut pas être lui": l'interview désespérée de Martine Henry, mère de Jonathann Daval

Si au lendemain des terribles aveux de Jonathann Daval sur le meurtre de sa femme, sa mère et son frère se disaient choqués, aujourd’hui Martine Henry a la certitude que son fils n’a pas tué Alexia Daval.

La mère de Jonathann Daval a pris la défense de son fils dans une interview accordée à L'Est républicain ce jeudi 18 octobre.

Le 28 octobre prochain cela fera un an qu’Alexia Daval a été tuée et son corps partiellement carbonisé était retrvouvé dans les bois où elle avait l’habitude de faire son jogging.

LES AVEUX ET LA CONFUSION

En janvier 2018 l’enquête le mari de la joggeuse, Jonathann Daval est mis en examen. Devant les preuves irrefutables retrouvés à leur domicile familial, il a craqué et a avoué le meutre de sa femme "par accident".

Au lendemain de ces terribles aveux la mère et le frère de Jonathann sont sortis du silence et se sont confiés aux journalistes de BFMTV.

Comme beaucoup de personnes, ils croyaient en l’innocence de Jonathann. Pour sa mère Martine et son frère Cédric, il ne pouvait pas être le meurtrier d’Alexia.

Et comme le dénouement de cette affaire a choqué la France entière, eux aussi, sont apparus devant la presse manifestement abasourdis. Ils avaient "du mal à comprendre" ce qu’il a pu se passer fin octobre dernier, au domicile du couple, à Gray-la-Ville.

LA RETRACTATION ET LA CERTITUDE

Le 27 juin dernier, l’affaire est marqué par un nouveau rebondissement. Jonathann se retracte et accuse son beau-frère du meutre d’Alexia et toute sa belle-famille du complot.

Et aujourd’hui, c’est en cette version que Martin Henry dit croire dans une interview bouleversante. "Je crois en sa version, toute sa famille y croit. Ça ne peut pas être Jonathann, il n’est pas comme ça. Il est calme, tranquille. J’ai entièrement confiance en lui. En la justice aussi, d’ailleurs", assure-t-elle au quotidien régional. 

Dans cette epreuve douloureuse pour toute la famille, elle affirme être portée par l’amour : "On l'aime.C'est l'amour qui nous porte, et il est plus fort que tout. On aime son enfant, même quand il a un problème. On est là pour lui et on sera toujours là pour lui."

"Ce n'est pas lui, nous en sommes certains." 

Pour cette mère de famille, son fils n'a pas pu tuer sa femme. "On ne l'a jamais vu se mettre en colère, jamais un mot de trop. Ce n'est pas lui, nous en sommes certains", lance-t-elle avant de dementir toutes les choses atroces qui étaient dites sur son enfance dans la presse.

"C'est un gamin qui a suivi son petit bonhomme de chemin, calmement. Il était un peu renfermé, c'était son caractère. Jonathann est très timide mais il a toujours eu de bonnes notes à l'école, ça s'est toujours bien passé avec ses maîtresses et ses professeurs."

Les postes connexes
Jan 29, 2019
Jonathann Daval: comment il s'est excusé auprès de sa belle-mère après avoir admis le meurtre de sa fille
Feb 06, 2019
Pour la première fois, Jonathann Daval avoue les conditions du meurtre de son épouse Alexia
Actu France Mar 13, 2019
Affaire Daval : Jonathann Daval change à nouveau la version des faits et admet la "violence volontaire"
Dec 28, 2018
Affaire sur Daval: Grégory Gay dépose une nouvelle plainte contre Jonathann Daval