Hausse des carburants: Deux Bretonnes veulent bloquer l'une des routes les plus importantes de France

Suite à la hausse du prix des carburants, deux bretonnes veulent bloquer la rocade de Rennes.

C'est toute la France qui a décidé de protester contre la hausse du prix du carburant et un mouvement national est en cours.  

Le 17 novembre prochain, une opération escargot aura lieu sur la rocade de Rennes et des blocages devraient aussi avoir lieu sur le périphérique de Caen.

Les automobilistes ne supportent plus l'augmentation constante des prix du carburant. Elle s'explique par la hausse mondiale du prix du pétrole qui a poussé le gouvernement une énorme augmentation des taxes sur le carburant.

Cela met la plupart des Français en difficulté comme Amélie Ouf qui est à l'origine de l'opération escargot sur la rocade de Rennes prévue le 17 novembre. "Je n'en peux plus de l'augmentation. Un plein me coûte 90€," déclare la jeune femme qui a crée un événement sur Facebook afin d'organiser la contestation.

"J’ai vu l’appel national ce week-end et qu’il y avait quelque chose de prévu sur Paris, mais je ne trouvais rien sur Rennes, alors avec une autre internaute, on a décidé de créer l’événement afin que l’État fasse quelque chose pour baisser le prix des carburants. J’ai commencé les démarches auprès de la préfecture, mais nous recherchons une association qui se porterait garante de cette opération escargot.," ajoute-t-elle.

Et de très nombreuses pages ont ainsi été crées, et un véritable mouvement national a vu le jour. Des perturbations sont donc à prévoir sur Caen, Quimper, Nîmes ou bien encore Strasbourg.

Laurine Lecompte qui a crée l'événement visant à bloquer la rocade de Rennes avec Amélie a expliqué pourquoi elle tient à mettre cette action en place.

"Tout augmente sauf nos salaires. J’en ai assez de mettre autant d’argent pour aller travailler. Sans voiture je ne peux rien faire. J’habite en campagne, à Mézière-sur-Couesnon (Ille-et-Vilaine). Je suis aide à domicile, je vais chez les personnes malades, handicapées, qui ont besoin de nous. Aller travailler devient un 'luxe'."

En effet, les taxes sur l'essence et le diesel ont augmenté en 2018 de 4 et 7 centimes sur l'essence et le diesel. C'est apparemment pour lutter contre le réchauffement climatique que ces augmentations ont été mises en place. De nouvelles augmentations sur les taxes sont prévues en 2019 et en 2022.  

Cependant, d'après des chiffres du ministère de la Transition écologique et solidaire rendus publics lundi, les prix des carburants sont un peu redescendus.

1,06 centime de moins par litre de gazole, 1,80 centime de moins par litre d'essence sans plomb 95, et 1,51 centime de moins par litre de sans plomb 98.

Ces variations s'expliquent par les changements du cours du brut mais aussi du taux de change entre l'euro et le dollar. 

Les postes connexes
Macron Feb 28, 2019
Salaires, tabac, tarifs : Quelles innovations pour les Français entreront en vigueur le 1er mars
Jan 03, 2019
Gilets jaunes: Pour 70% des Français, la mise en suspend de l'augmentation de la consommation de carburant arrêtera les manifestations
Feb 14, 2019
Le prix de l'électricité : pourquoi, malgré les gilets jaunes, la CRE demande une augmentation d'un taux de 5,9%
Actu France Mar 23, 2019
Électricité : selon François de Rugy, les tarifs réglementés passent "probablement" à 6 %