À propos AM

06 novembre 2018

Stéphane Bern se souvenant de la femme de sa vie: "Elle préférait me voir mort que gay"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Stéphane Bern a fait son coming out en 2009 dans le magazine 'Têtu', depuis, il parle plus librement de son orientation sexuelle. Il s'est même récemment confié auprès de Paris Match.

Comme rapporté par Télé Loisirs, c'est en 2009 que Stéphane Bern s'est confié sur sa sexualité auprès du magazine Têtu, l'animateur de France 2 avait fait le choix de faire son coming out.

Il a partagé la vie de Cyril Vergnio, un architecte d'intérieur, pendant dix ans. En 2017, il a fait la couverture du magazine Paris Match avec Linel, son compagnon, tout en officialisant leur relation.

Le 17 mai dernier, Stéphane Bern a de nouveau fait la une du magazine, il a été interviewé par Marc-Olivier Fogiel, Stéphane s'est alors confié sur sa sexualité :

Chargement...
Chargement...

Annonces

"Je n'ai jamais menti. Mais un jour, c'est sorti. Je crois que c'était chez Mireille Dumas. Elle était allée voir mon père : 'Que pensez-vous de l'homosexualité de votre fils'. Il lui avait répondu : 'Ecoutez, on n'en parle déjà pas en famille, ce n'est pas pour en parler à la télévision'."

Il a ensuite évoqué avec pudeur la discussion qu'il a eue avec sa mère et son père ainsi que les mots touchants qu'il a échangé avec son père.

"Je tournais autour du pot et mon père m'a dit : 'Il n'y a rien que l'on puisse e dire sur ti que je ne sache déjà... Ce qui compte, c'est que tu sois heureux.' J'ignorais que j'avais un père si ouvert. Je pensais même le contraire."

Chargement...

Annonces

Cependant, faire ses révélations auprès de sa mère a été plus compliqué :

"Impossible. Ma mère était fermée sur la question. Même si elle s'en doutait. Régulièrement, elle me faisait des piques assez violentes. Nos rapports étaient trop compliqués, trop passionnels. Elle reste très présente dans ma vie. C'est très facile d'aimer les gens quand ils ont disparu. j'ai adoré ma mère, mais elle était très dure avec elle-même et avec les autres. Je l'aurais déçue, forcément."

Récemment, sur le sofa de Marc Olivier Fogiel, Stéphane Bern a de nouveau parlé de cette histoire, en rajoutant :

"Impossible d'en parler à ma mère. Elle me disait, mais je pense qu'elle ne le pensait pas, enfin j'espère, qu'elle préférait me voir mort qu'homo."

Chargement...

Annonces

Nous avions également appris plus de détails : 

"On n'était pas très doués dans la famille pour se dire qu'on s'aimait (...) J'avais une mère tellement castratrice que ça vous la coupe quoi."

Il a également poursuivi, en ajoutant : "J'ai été battu. Je ne me souviens pas d'une journée où je n'ai pas reçu une gifle. C'est vrai, mais je les méritais".

Au cours de l'émission, il a également évoqué son physique et la difficulté qu'il éprouve à aimer son apparence : "J'ai un problème avec mon image", a-t-il dit avec honnêteté dans le teaser.

Chargement...
Chargement...

Annonces