À propos AM

09 novembre 2018

Un couple a été arrêté pour avoir soumis de fausses publicités sur le Bon Coin et avoir arnaqué 199 personnes

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Le tribunal correctionnel de Tours a condamné un couple d'escrocs à la prison ferme lundi dernier. La cause : avoir déposé de fausses petites annonces sur Leboncoin, ayant arnaqué 199 personnes. Lla compagne a été condamnée à 15 mois de priosn, un mandat d'arrêt a été lancé.

Comme rapporté par France Bleu, le tribunal correctionnel de Tours a condamné un couple d'escrocs à la prison ferme lundi dernier. La cause : avoir déposé de fausses petites annonces sur Leboncoin, ayant arnaqué 199 personnes. Lla compagne a été condamnée à 15 mois de priosn, un mandat d'arrêt a été lancé.

Les escrots n'étaient pas présents lors de l'énoncé du jugement, un mandat d'arrêt a alors été lancé contre le homme, qui dirigeait les plans du couple.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Alors que le tribunal prononçait sa condamnation, l'homme était peut être au Maroc, à l'Ile Maurice ou aux Seychelles.

Chargement...

Annonces

C'est dans ces lieux très touristiques que les deux escrocs ont ouvert leurs comptes bancaires et reçevaient les virements de leurs victimes de 2011 à 2013.

Ils vendaient des aspirateurs sur le site internet Le Boncoin, ainsi que des robots ménagers, des appareils photos, des téléphones, le tout à des prix assez bas !

Ils captaient la confiance des clients potentiels et n'hésitait pas à leur fournir un relevé d'identité bancaire avec une pièece d'identité et des factures, mais tout cela était faux, sauf les pièces d'identité qu'ils avaient emprunté à des personnes totalement étrangères à l'affaire.

Chargement...

Annonces

Après que les virements soient effectués, les clients ne voyaient jamais leur marchnadise arriver. Parmis les 200 victimes se trouvainet 3 habitués du Boncoin habitant la Touraine, c'est eux qui ont déposé plainte et déclenché l'enquête.

Le tribunal a alors condamné le couple pour escroquerie, complicité d'escroquerie et usage de faux. L'homme a alors été condamné à 4 ans de prison ferme alors que sa compagne a écopé de 15 mois. Ils devront également payer leurs victimes des milliers d'euros pour le préjudice matériel et moral.

Chargement...
Chargement...

Annonces