Maman cachait Serena depuis 2 ans dans le coffre d'une voiture: Un mécanicien qui a trouvé le bébé témoigne

Ce lundi 12 novembre 2018, alors que le procès sur l’affaire commence, Closer a écrit un article sur Serena, la petite fille dissimulée par sa mère dans le coffre de sa voiture pendant 2 ans. Le garagiste qui en a fait la découverte bien de témoigner.

Le 25 octobre 2013 fut un jour marquant pour Denis Latour. C’était ce jour-là que, malgré lui, ce garagiste a fait une découverte qui va le hanter pendant de nombreuse année.

«On a cette image qui revient sans arrêt»,

avait-il confié ce lundi 12 novembre sur le micro de BFMTV.

Ce 25 octobre 2013, le garagiste a reçu la visite d’une cliente d’apparence ordinaire qui disait avoir un problème de warning et demande à Denis Latour s’il était nécessaire d’ouvrir le coffre.

Denis lui répond non, mais remarque très vite qu’il y avait quelques choses qui clochait dans ce coffre vu l’odeur nauséabonde et de légers bruits qui s’en émanaient.

La cliente se justifie alors en disant qu’il s’agit probablement du jouet de l’un de ses enfants. Intriguer, le garagiste décide avec son patron d’inspecter le véhicule. C’est là qu’ils vont faire une découverte glaçant dans le coffre.

Dans le compartiment arrière du véhicule se trouvait en effet Serena, une petite fille de deux ans, dissimulée depuis sa naissance par sa mère.

Ayant longtemps gardé le silence, le garagiste Denis Latour a décidé de se confier ce lundi sur le micro de BFM TV comme le rapporte Closer.

source: dropbox.com

source: dropbox.com

«Il y avait une poubelle, une couverture, c'était vraiment atroce, a-t-il expliqué. Quand elle l'a prise dans ses bras, c'était une vraie momie.

Les bras, les jambes, tout tombait. Elle ne tenait pas sa tête. J'ai demandé comment elle s'appelait. Elle m'a dit 'Serena', déjà elle lui avait attribué un prénom».

Ce qui a le plus frappé les yeux c’était «la couleur marronâtre du lait dans le biberon et la noirceur de son couffin», poursuit le garagiste.

Le procès de la mère de Serena se tiendra à partir de ce lundi 12 novembre devant la Cour d'assises de Corrèze pour «violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente sur mineur de 15 ans» et «privation d'aliments».

source: dropbox.com

source: dropbox.com

UNE MÈRE QUI TUE SON FILS DE 3 ANS ET JETTE LE CORPS DANS LA RIVIÈRE

Le lundi 19 mars dernier, Ana Cecilia Gómez, une mère de famille argentine de 26 ans, a signalé à la police la disparition de son fils Alexis, 3 ans. Après une enquête approfondie, les enquêteurs suspectent la mère elle-même.

Sous la pression, elle a fini par se mettre à table. Elle a avoué avoir tué son fils et avoir jeté le corps du petit dans la rivière Zapla, dans la province argentine de Jujuy.

Les postes connexes
People Feb 13, 2019
La cour rapporte les nouvelles concernant le cas du "bébé dans le coffre" : la mère reste emprisonnée
Jan 16, 2019
La mère qui a supplié tout le monde afin de retrouver son fils de trois ans a avoué l'avoir tué
Actu France Mar 13, 2019
Un garçon de 17 ans, disparu durant le weekend, a été retrouvé mort après avoir prétendument été percuté par une voiture
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay