Amanda Lear explique pourquoi elle a eu un conflit sérieux avec Sylvie Vartan

Amanda Lear qui a été interrogée à l'occasion de la sortie de son livre par Closer, a confié que Sylvie Vartan avait eu un comportement qui l'avait profondément déçue par le passé.

Amanda Lear n'est pas seulement chanteuse et actrice. Elle est également auteure. Dans son ouvrage "Délires" paru aux éditions du Cherche-Midi, en librairies le jeudi 8 novembre dernier, l'ancienne muse de Salvador Dali dévoile de multiples anecdotes sur sa vie privée.

Ce septième livre qui est un recueil de pensées, révèle un certain nombre d’anecdotes jusque-là restées secrètes et revient également sur des faits bien connus.

À l'occasion de la sortie de cet ouvrage, Amanda Lear a accordé une interview à Closer durant laquelle elle s'est confiée sur son statut d'icône LGBTQ+ et avoue que c'est une image qui lui plaît.

"Je suis très attirée par les gays, souvent très beaux garçons. Dali avait des tendances homosexuelles. Mon mari était le fils adoptif de Roger Peyrefitte, qui était homosexuel. Une femme peut être très heureuse avec quelqu'un qui est 'fluide', comme on dit aujourd'hui", confiait ainsi Amanda Lear.

Elle s'est aussi confiée sur l'un des hommes qui a partagé sa vie : Alain-Philippe Malagnac, décédé en 2000 dans l'incendie de leur maison. Sa mort lui a causé un chagrin dont elle a encore du mal à se remettre.

"J'étais dingue de lui. Nous nous sommes mariés à Vegas. Il était vulnérable, attendrissant, intelligent. Il connaissait très bien la littérature. Cela a duré vingt-deux ans. Je l'ai rencontré le jour de mon premier concert au Palace. Il sortait d'une grave maladie", se souvient-elle de celui qui a brièvement produit les spectacles de Sylvie Vartan.

Sa dent contre Sylvie Vartan

Si Amanda Lear révèle ces anecdotes jusque-là non connues du grand public, elle explique les raisons de sa brouille avec Sylvie Vartan. Réputé pour être un redoutable homme d’affaires, Alain-Philippe Malagnac a entamé des activités qui l’ont conduit vers la banqueroute.

En effet, "l'homme de la vie d'Amanda Lear" a essuyee un gros échec dans les années 1970 ayant voulu relancer la carrière de Sylvie Vartan. Et cet épisode est également à l'origine de sa rancœur envers Sylvie Vartan qui ne lui est même pas reconnaissante dans son autobiographie.

"Il avait été ruiné par Sylvie Vartan dont il avait voulu relancer la carrière. Il avait vu trop grand. Elle aurait pu lui en être reconnaissante. Elle n'en parle même pas dans son autobiographie", regrette la célèbre chanteuse et actrice.

De son côté, Sylvie Vartan raconte comment son fils David Halliday lutte contre la douleur de la perte alors qu'elle était invitée dans la matinale de Nikos Aliagas avec Alain Souchon au micro d'Europe 1, ce mardi 30 octobre. 

L’ex-femme de Johnny Hallyday avait notamment fait quelques confidences sur son fils. Si quelques semaines après la disparition de son père, David Hallyday avait choisi de se plonger dans la musique pour commencer à faire son deuil, il a eu bien raison selon Sylvie Vartan car, elle estime que "la musique est une thérapie extraordinaire" : "On oublie tout.

La première femme de Johnny Hallyday a aussi rappelé que "David, depuis qu’il est enfant, il est musicien. Il est né musicien." Et elle croit aussi que c'est l'une des raisons pour laquelle David Hallyday reçoit mal le fait que ce soit un autre artiste qu'on présente comme le "fils spirituel de Johnny", après le décès de ce dernier.

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Brigitte Macron : Le cadeau hilarant qu'elle a reçu d'Amanda Lear
Hallyday Apr 29, 2019
Sylvie Vartan, amoureuse de son cher Tony : "J'ai su qu'il était l'homme de ma vie"
Dec 15, 2018
Sylvie Vartan a expliqué pourquoi Johnny Hallyday et sa mère avaient une relation spéciale
Dec 13, 2018
Sylvie Vartan a finalement expliqué pourquoi elle s'était éloignée de Johnny juste après la naissance de David