David Hallyday veut juste que justice soit faite: 'Je veux son patrimoine musical et rien du reste'

Sur le plateau du Sept à Huit diffusé le dimanche 18 novembre sur TF1, David Hallyday a accepté de parler de l’héritage du Taulier. Il dit ne vouloir que le patrimoine musical de son père, mais ne s’intéresse pas au reste.

Ces derniers mois, la famille Hallyday a fait couler beaucoup d’encre et a même été qualifiée de la famille la plus médiatisée de France.

Et si Laeticia Hallyday a déjà donné ses versions lors de la promotion du dernier opus du Taulier, le public souhaite aussi entendre les verrions des autres membres de la famille. Et justement, c’est de qui s’est passé ce week-end.

Lors du Sept à Huit diffusé le dimanche 18 novembre sur TF1 en effet, on a pu apercevoir David Hallyday dans une interview télévisée pour la première fois depuis la disparition de son père.

Et dans le «Portrait de la semaine» de l’émission, le fils aîné de Johnny a accepté de répondre aux questions.

Parmi les questions qui intéressent le public et les journalistes, il y a celle de l’héritage du Taulier qui a divisé le clan Hallyday. Et ce sera la première fois que David Hallyday accepte de s’aventurer sur ce sujet face caméra.

Lors de son interview sur Sept à Huit en effet, David Hallyday avait dit que son père voulait que son aîné, également artiste, s’occupe de son patrimoine artistique.

Malheureusement, ce n’est pas ce qui était écrit dans le testament du Taulier et David ainsi que sa sœur Laura ont d’ailleurs mené une bataille judiciaire pour faire valoir leur droit.

Le fils ainé du Taulier a également dit qu’il voulait que le droit moral soit partagé entre lui ainsi que ses sœurs Laura Smet, Jade et Joy.

David ajoute que lui personnellement ne veut que le patrimoine musical de son père et s’en fout du reste.

«Je demande simplement le droit moral de nous quatre, que ce soit partagé entre nous quatre, qu'on puisse avoir le droit de gérer son image, d'avoir en tout cas un droit de regard sur son image, et personnellement sur ce qui me liait avec lui c'est-à-dire la musique, ce qui concerne son patrimoine musical, et rien du reste», 

DAVID HALLYDAY S’EXPRIME SUR SA DOULEUR DE NE PAS AVOIR PU DIRE AU REVOIR À SON PÈRE

Toujours lors de son interview sur Sept à Huit, David Hallyday s’est aussi confié sur son regret de ne pas avoir pu dire au revoir à son père.

Présent à la dernière demeure du Taulier à Marnes-la-Coquette la veille de son décès de ce dernier, David Hallyday n’a même pas pu voir son père une dernière fois.

Le fils aîné de l’idole des jeunes confie dans cette interview que les médecins de son père avaient pour ordre de ne laisser entrer personne.

Mais dans le livre «Laeticia, la vraie histoire» sorti le 12 octobre dernier, on a pu comprendre que c’est Johnny lui-même qui n’a pas voulu voir son fils parce qu’il se sentait trop diminué pour le recevoir.

«Johnny n'a pas voulu qu'il rentre dans le bureau… [Il] se sent trop diminué pour le recevoir»

Les postes connexes
Hallyday Mar 08, 2019
Pourquoi Laeticia Hallyday veut défendre le patrimoine artistique de Johnny mais pas de Sylvie Vartan ?
Hallyday Feb 24, 2019
David Hallyday parle de l'aide apportée par Laura Smet, qui a rendu son album populaire
Dec 13, 2018
Les enfants de Johnny Hallyday n'ont pas été autorisés à faire leurs adieux à leur père
Jan 21, 2019
"La vie est trop courte" : Interrogé sur la bataille du patrimoine, David Hallyday interrompt l'animateur