Blocage des gilets jaunes: 4 hommes condamnés à 4 mois de prison à Quimper

Quatre hommes sont condamnés à 4 mois de prison fermes pour avoir commis des actes de violences lors d’un rassemblement des gilets jaunes dans le Finistère. D’autres personnes ont également été inculpées pour le même motif.

Le 17 novembre dernier, quatre hommes ont comparu devant le tribunal correctionnel de Quimper pour avoir commis des actes de violences, durant un rassemblement des gilets jaunes.

Une source judiciaire a annoncé que les accusés ont écopé d’un emprisonnement ferme de 4 mois.

Ils ne sont toutefois pas les seuls à avoir commis des violences envers les manifestants du mouvement. En effet, il y a eu trois mineurs de plus de 16 ans, avec un casier vierge, selon l’AFP.

Ces trois individus auraient commis des violences aggravées et sont placés sous contrôle judiciaire et mis en examen d’après Thierry Lescouarc’h, le procureur de la République de Quimper.

Ces adolescents auraient jeté des projectiles sur les manifestants à la fin du rassemblement.

Une autre personne a été présentée au parquet pour avoir violenté un automobiliste à un barrage filtrant, non loin de Quimperlé.

Selon le parquet, l’homme était ivre et portait un gilet jaune. Il comparaitra devant le tribunal correctionnel de la ville le 12 janvier prochain. En attendant, il est placé sous contrôle judiciaire.

En outre, deux hommes ont été interpellés pour avoir dissimulé leur visage. L’un d’eux, âgé de 61 ans, passera devant le juge le 18 décembre, tandis que l’autre se présentera devant le tribunal de police.

 

BILAN DE SAMEDI PLUTOT NEGATIF POUR LES GILETS JAUNES

Le bilan de ce samedi à Quimper n’est pas très encourageant pour les gilets jaunes. En effet, le rassemblement était loin d’être pacifique, et présente des chiffres plutôt inquiétants:

-          Sept personnes blessées durant les heurts, dont 6 policiers et 1 manifestant

-          Deux policiers blessés volontairement, après avoir fait face à un véhicule

Rappelons que ces heurts ont opposé les forces de police à plusieurs centaines de manifestants.

Ce qui s’est passé à Quimper pourra peut-être décider le président de la République à réagir face à ces manifestations.

source: Twitter/BFMTV

source: Twitter/BFMTV

Rappelons que lorsqu’il a été interviewé à ce sujet, il a juste rétorqué que ce n’était pas le moment opportun pour en parler.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Gilets jaunes Mar 17, 2019
Gilets jaunes : les dégâts lourds de l'Acte XVIII à Paris, 11 blessés, le Fouquet's incendié
Jan 29, 2019
Macron: il y a eu 11 morts durant les manifestations des Gilets jaunes mais aucune d'entre elles à cause de la police
Feb 12, 2019
Un garçon de 12 ans est arrêté après avoir participé à un acte de "gilets jaunes", à l'aide d'un lance-pierre
Gilets jaunes Mar 24, 2019
Toulouse : Un "Gilet jaune" met le feu dans le commissariat central