Une reine de beauté défigurée après que son petit-ami l'ait attaquée à l'acide élève sa voix pour les victimes

Lorsque la brutalité est incarnée chez une personne, l’une des armes les plus courantes qu’elle utilise est l’acide. Curieusement, ceci est utilisé pour attaquer les femmes. 

Edson Tavares, époux de la finaliste de Miss Italie, a été condamné l'année dernière pour sa violente attaque qui a défiguré la belle femme. Mais le tribunal a décidé de combiner la peine avec le crime de harcèlement qu'a également dû supporter la pauvre Gessica Notaro.

Actuellement, elle est une star qui apparaît à la télévision grâce à sa participation à un concours de danse. La femme de 29 ans est le sumbole de nombreuses dames qui subissent des chocs physiques et psychologiques et qui ont peur, peut-être, de s'exprimer.

Celle qui rêve de devenir chanteuse a été aspergée d'acide chlorhydrique le 10 janvier 2017 et tout cela après avoir rompu sa relation avec Tavares et l'avoir signalé à la police il y a quelques mois.

Son œil gauche a subit des lésions irréparables, et son visage avait dû être opéré plusieurs fois à l'hôpital. Le traumatisme était incroyable. Elle a dû s'absenter pendant des mois de son métier d'entraîneuse d'otaries.

"Je veux que les gens voient ce qu'il a fait. Ce n'est PAS de l'amour. Tandis que l’acide mangeait mon visage, j’étais à genoux pour supplier Dieu d’enlever ma beauté, mais au moins me laisser avec mes yeux ", a déclaré la mannequin, alors que des milliers de fidèles en Italie  faisaient de leur mieux pour ala soutenir.

Les médias ont immédiatement couvert la plainte de Gessica Notaro, déclenchant des alarmes en raison de l'augmentation des agressions des femmes dans le pays des pizzas.

Au Cap-Vert, Tavares a été condamné à 10 ans de prison pour avoir défiguré cette fille et à huit ans pour l'avoir harcelée, mais ses avocats ont tenté de faire appel de la condamnation, car ses crimes avaient été jugés séparément. En tout, l'homme devrait passer 18 ans en prison.

Cependant, l'appel a favorisé Tavares, soustrayant du temps à sa peine, et maintenant ce sera 15 ans, cinq mois et 20 jours derrière les barreaux.

"Gessica est satisfait d'un point de vue humain et moi d'un point de vue judiciaire", a déclaré Alberto Alessi, l'avocat de l'agresseur.

La dame à la force admirable a décidé de montrer son visage pour sensibiliser les femmes. À présent, son œil couvert d'un bandeau est un symbole de cette lutte, dans le monde entier. "Je suis une hypocondriaque folle, mais quand quelque chose comme ça vous arrive, vous devez choisir de vivre ou de mourir et j'ai choisi de vivre", a-t-elle déclaré.

Depuis l’hôpital Maurizio Bufalini de Cesana, dans le nord de l’Italie, Gessica a commencé à faire des déclarations dans le but de créer l’impact qu’elle souhaitait après avoir décidé de se battre pour sa survie.

"J'ai vu qu'il avait une bouteille en plastique à la main, il était vêtu de noir. Sans dire un mot, il m'a jeté le liquide et s'est enfui. Je l'ai suivi en hurlant de douleur. J'étais sûre que mon petit ami actuel était toujours là, mais il était déjà parti. Je suis rentrée à la maison et j'ai appelé ma mère au téléphone pour lui dire: Eddy m'a jeté de l'acide, "a-t-elle raconté avec une douleur palpable.

Sa mère se souvient de l'homme qui a changé la vie de sa fille et s'indigne qu'il ait été accueilli dans la famille comme "un autre enfant". Gabriela Botturi, mère de la demoiselle, a expliqué que le  jour de l'attaque, Eddy l'avait appelée pour qu'elle lui dise où se trouvait Gessica et que son ton était calme et ressemblait à celui de quelqu'un qui voulait s'excuser.

Les anciens amoureux se sont rencontrés dans le  zoo marin où ils travaillaient tous les deux. Ils sont venus vivre ensemble pendant un moment et au mois de mai, Gessica a décidé de mettre fin à cette relation. Mais son ex-compagnon ne l'a pas accepté et des mois plus tard, il a été dénoncé pour violence et harcèlement.

"C'est une fille incroyable. C'est elle qui élève notre moral, sans jamais perdre sa bonne humeur. Elle est très heureuse car elle a revu un œil ", a déclaré Botturi.

VICTOIRE JURIDIQUE

Un litre d'acide sulfurique a été utilisé pour défigurer le visage et une partie du corps de Natalia Ponce de León, une belle Colombienne âgée de 35 ans victime de harcèlement de la part d'un psychopathe. L'événement s'est produit à Bogotá en mars 2014.

Après quinze opérations avec de la peau artificielle importée des Pays-Bas, la femme a retrouvé son visage au bout de deux ans de traitement. Elle et le président Juan Manuel Santos, ont informé le pays qu'une loi spéciale condamnera désormais jusqu'à 50 ans de prison les assaillants qui utilisent ce type d'armes.

Dans ce pays, les criminels qui ont ainsi blessé leurs victimes risquaient avant jusqu'à six ans de prison et certains pouvaient même purger leur peine à domicile.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Jan 25, 2019
Une jeune femme atteinte de cancer affirme avoir été laissée par son petit ami parce qu'elle a pris du poids
Feb 15, 2019
L'avocat de Christophe Dettinger fait ses premiers commentaires après le procès: 'Il n'est pas un casseur'
Animaux Mar 27, 2019
4 ans après qu'un homme ait fermé son museau avec du ruban adhésif, cette chienne grandit dans un foyer aimant
Conseils Mar 06, 2019
Une femme révèle les dangers d'un "masque facial de tapis rouge, comme les célébrités" qui l'a défigurée