Après avoir été condamnée, la porte-parole des gilets jaunes arrête la mobilisation

Une porte parole des gilets jaunes a été condamnée à deux mois de prison avec sursis pour avoir bloqué un train.

Après son audience au tribunal correctionnel de Vesoul, Céline Roy a fait face à une centaine de gilets jaunes venus pour la soutenir et l'applaudir. La jeune femme a été condamnée à 2 mois de prison avec sursis et 800 euros d'amende pour avoir bloqué un train à Vesoul avec d'autres gilets jaunes.

Interrogée par France Bleu, Céline Roy a annoncé qu'elle arrêtait la mobilisation et qu'elle réfléchissais à faire appel.

Lors de l'audience, le procureur de la république avait demandé huit mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende. Il souhaitait par là faire un exemple de céline pour montrer à ceux qui veulent bloquer la circulation qu'ils seraient sanctionnés.

Céline a aussi perdu six points sur son permis car elle avait bloqué trois ronds points. Son permis, la jeune femme ne l'avait que depuis moins d'un an, ce qui veut dire qu'elle n'avait encore que six points dessus.

La jeune femme étant commerciale et en déplacement constant se retrouve donc sans permis, ce qui est l'aspect de sa condamnation qui l'embête le plus.

Les autres gilets jaunes présents pour la soutenir lui ont promis qu'il l'aideraient à payer son amende, ainsi qu'à repasser son permis de conduire.

UNE SOMME COLOSSALE POUR LE HALL DE L'ELYSÉE

Le couple présidentiel dépense plus de 500 000 euros pour rénover la salle de fête de l’Elysée.

La cour des comptes a même prévu 100 millions d’euros pour l'ensemble des rénovations. Une activité qui s’effectuera pendant 7 ans.

Les postes connexes
Dec 11, 2018
Marine Le Pen attaque Franck Dubosc après avoir porté le gilet jaune
Gilets jaunes Feb 20, 2019
La maman de Thibault demande en pleurant aux gilets jaunes d’arrêter après la mort de son fils sur la rocade bloquée
Feb 12, 2019
Un garçon de 12 ans est arrêté après avoir participé à un acte de "gilets jaunes", à l'aide d'un lance-pierre
Dec 11, 2018
Brigitte Macron souffre de la colère des gilets jaunes: 'Marie-Antoinette, qui vit dans sa bulle'