David Hallyday explique ce qui l'a aidé à supporter la douleur après sa perte

David Hallyday a été l'invité de Pascal Nègre sur RFM le samedi 8 décembre dernier, pour parler de la sortie de son album J'ai quelque chose à vous dire. Il a évoqué le fait que le support du public l'ait permis de surmonter la douleur après le départ de son père.

J'ai quelque chose à vous dire, l'album de David Hallyday, est dans les bacs depuis ce 7 décembre. A l'occasion de la sortie de cet opus, le fils aîné de Johnny Hallyday a ete recu dans le studio de RFM par Pascal Nègre, ce samedi 8 décembre.

Durant l'entrevue, ils ont évidemment conversé autour de la musique et de l'album. Mais, la paire s'est également entretenu sur la vie plus intime du chanteur, notamment après la mort de sa star de père.

"ON SE SENT MOINS SEUL"

"J'ai eu besoin de parler de choses qui me sont arrivées en utilisant des thèmes universels. On se sent moins seul, parce qu'il y a beaucoup de gens qui m'ont écrit pour me parler de leurs histoires", se souvient le chanteur, évoquant les nombreuses personnes qui l'ont écrit pour lui faire part de leurs histoires.

Et, puisqu'on parle de lettres, l'auteur de Ma dernière lettre dont le vidéo clip a été réalisée par sa sœur Laura Smet, est également revenu sur cette missive qu'il n'a pas eu le temps de remettre à son père mourant alors qu'il le visitait une dernière fois dans sa demeure à Marnes-la-Coquette.

David Hallyday a tenu aussi parler de Sang pour sang, l'album qu'il avait composé pour son père, en déclarant que ce challenge fut une grande fierté pour lui. L'artiste pense que c'était une belle expérience avec plus de deux millions d'exemplaires écoulés.

On a beaucoup ri en studio. C'était un moment formidable pour lui, comme pour moi", se rappelle le beau-fils de Laeticia Hallyday.

J'ai quelque chose à vous dire est sorti depuis le 7 décembre dernier, environ 2 mois après la sortie de Mon pays c'est l'amour.

"C'EST TOTALEMENT FAUX!"

Tandis qu'un proche du chanteur avait annoncé qu'il n'appréciait pas du tout le titre choisi pour l'album posthume de Johnny Hallyday, sorti le 19 octobre dernier, le fils de Johnny Hallyday a tenu à mettre les points sur le "i".

Toutefois, ce lundi 10 décembre, est paru un numéro de Télé Star dans les colonnes duquel David Hallyday a rétabli la vérité. Alors qu'il a révélé que le rockeur "s'est souvent reproché de ne pas avoir été là" quand il grandissait, le demi-frère de Laura Smet a également a effectué une rectification on ne peut plus clair.

"J'ai eu besoin de parler de choses qui me sont arrivées en utilisant des thèmes universels. On se sent moins seul, parce qu'il y a beaucoup de gens qui m'ont écrit pour me parler de leurs histoires."

"C'est complètement faux! Je constate juste qu'on s'est beaucoup amusé à parler à ma place. Je n'ai jamais émis aucun commentaire sur le titre de l'album", déclarait David Hallyday, qui confiait récemment dans les colonnes du Parisien qu'il n'a pu écouter Mon pays c'est l'amour qu'en partie car, "cela remue trop de choses".