logo
La source:

Denis, le gilet jaune tué par un camion à Avignon, a été papa pendant quelques jours

José Augustin
13 déc. 2018
15:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le drame s’est passé ce mercredi 12 décembre, un camion a heurté un gilet jaune, l’homme y a perdu sa vie.

Annonces

Dans la soirée de ce mercredi dernier à environ minuit, un jeune manifestant gilet jaune a été tué par un camion qui l’a percuté au Sud-Est d’Avignon. Le regretté s’appelle Denis David, âgé de 23 ans.

D’après ses amis, le poids lourd aurait fauché Denis sur un barrage routier des gilets jaunes près d’un rond-point, juste à l’entrée d'autoroute d’Avignon. Le soir où la catastrophe est survenu, le jeune homme portait un gilet jaune.

«Un conducteur polonais a foncé délibérément sur notre camarade de lutte, Denis. Il l’a traîné sur plusieurs mètres»,

raconte un de ses collègues manifestants.

Annonces
Annonces

Le regretté est d’origine avignonnais, et d’après les informations il est devenu papa depuis seulement quelques jours, et ce ,pour la première fois. En partant, la victime a malheureusement laissé un orphelin.

Lorsqu’on lui demandait pourquoi il ne restait pas avec son bébé, il répondait:

“C’est pour lui que je suis dehors depuis le 17 novembre»

Annonces

Le conducteur du camion qui a percuté Denis David a été arrêté et se trouve actuellement en garde à vue. Agé de 26 ans, il est de nationalité polonaise. La police poursuit encore l’enquête pour savoir si l’homme au volant n’a pas vu les manifestants, ou bien s'il a fait exprès de foncer sur l’un d’entre eux.

HOMMAGE À DENIS

De nombreux internautes lui rendent hommage, émus par cette tragédie, ils adressent de touchants messages concernant le décès du jeune manifestant en gilet jaune.

D’après ses compagnons gilets jaunes, Denis était un bon combattant, certains disent même qu’il faisait parti des piliers de la manifestation. Sur Facebook, le mois de novembre dernier, on a vu le jeune homme près d’une barrière de pneus.

Annonces
Annonces

«On est là pour toi. On bloque les routes pour toi, parce que tu nous casses les pieds. Démissionne Macron s’il te plaît »,

dit-il calmement dans la vidéo postée sur facebook.

Encore sur Facebook, les gilets jaunes du groupe du décédé lui ont rendu hommage sur leur page. Pour eux, c’était un gars dévoué et gentil. À l’endroit où l’accident a eu lieu, ses compagnons ont installé un énorme panneau avec la photo du défunt pour lui rendre hommage.

Annonces

SIX MORTS DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MOUVEMENT DES GILETS JAUNES

La liste des personnes victimes d’accident en liaison directe avec la manifestation se rallonge depuis que le mouvement gilet jaune a commencé.

Denis est la sixième victime de ces accidents. La plupart de ces personnes ont perdu la vie à cause des barrages routiers dressés par les manifestants.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une pauvre femme achète une commode cassée au marché aux puces et une vieille enveloppe avec une photo à l'intérieur en est tombée - Histoire du jour

08 mai 2022

Tom et Lou pleurent sur le cercueil de Jean-Pierre Pernaut, alors que ses enfants aînés Julia et Olivier sont restés derrière

10 mars 2022

Une femme trouve un portefeuille contenant une lettre vieille de 60 ans et décide de rechercher son propriétaire - Histoire du jour

17 mai 2022

Des enfants traitent le fils d'un chauffeur de bus de "radin", 10 ans plus tard, ils le reconnaissent à peine - Histoire du jour

04 mars 2022