"Je vis à Los Angeles, mais je suis français": Le biograhe dévoile les aveux de Johnny Hallyday

Le biographe de Johnny Hallyday, en la personne de Daniel Rondeau, racontait dans les colonnes de la revue Paris-Match, que le rockeur déclarait n'avoir jamais cesser d'être français malgré son statut de résident à Los Angeles. Cette petite phrase de Johnny Hallyday pourrait tout changer dans la bataille autour de son héritage!

Daniel Rondeau, véritable ami de Johnny Hallyday, avait accordé une entrevue à Paris-Match, publiée le 27 décembre 2017, en hommage au chanteur après son décès.

Il a fait un retour sur la carrière de l'artiste, passant par Aragon qui est venu l'applaudir durant une première à l'Olympia, sans oublier de signaler sa fidélité à ses rendez-vous avec la France, pour arriver à son sacre comme Roi par son public.

Une belle manière d'honorer son ami qui a ouvert les yeux des fans sur de nouvelles perspectives de la carrière musicale du Taulier.

Cette phrase apparemment anodine de Johnny Hallyday pourrait changer la donne dans la bataille autour de son héritage.

FRANÇAIS UN JOUR, FRANÇAIS TOUJOURS

Dans un récent article consacré au rockeur, qui est actuellement en vente, le biographe n'hésite pas à révéler le fait que Johnny Hallyday demeurait intrinsèquement français bien qu'il ait élu en tant que domicile sa maison sur la côte Ouest des Etats-Unis. C'est d'ailleurs le rockeur lui-même qui avait fait cette confidence à Daniel Rondeau.

Source : Getty Images

Source : Getty Images

"Il m'a souvent dit, sur le ton de l'évidence : 'Je vis à Los Angeles, mais je suis français et ma ville, c'est Paris', ajoutant parfois : 'comme je suis né catholique, et mourrai catholique'", explique l'écrivain dans les colonnes du magazine.

Si toutefois le chanteur avait fait cette déclaration à son biographe, il a tout de même confié l'administration de son héritage a un trustee américain, aux Etats-Unis.

Source : Getty Images

Source : Getty Images

Ce testament rédigé à Los Angeles est exactement la raison de la bataille judiciaire qui oppose Laura Smet et David Hallyday à leur belle-mère puisqu'ils ont été déshérités dans la procédure. Les aînés du Taulier réclament que c'est la justice française qui doit gérer la succession de leur père. Sur ce sujet, la justice tranchera au début de l'année 2019.

D'ailleurs, le 18 décembre prochain, un délibéré sur la requête de Laura Smet et David Hallyday concernant un gel d'une partie des royalties découlant de la vente d'albums de Johnny sera rendu par les autorités judiciaires.

Source : Getty Images

Source : Getty Images

En tout cas, cette phrase apparemment anodine de Johnny Hallyday pourrait changer la donne dans la bataille autour de son héritage. Affaire à suivre.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Le producteur de Johnny Hallyday dévoile l'immense contrat avec Taulier
Hallyday Mar 30, 2019
De nouveaux détails dans l'affaire du patrimoine de Johnny Hallyday : David et Laura peuvent hériter de ses dettes "énormes"
Hallyday Mar 22, 2019
Laeticia Hallyday attend la décision des tribunaux américains et français sur l'héritage de feu John
Hallyday Mar 27, 2019
Vivre à Los Angeles coûte très cher à Laeticia Hallyday