logo
La source:

Une fille enceinte de 16 ans sauvée après que ses parents l'aient vendue pour 8 000 euros

Iana Legland
14 déc. 2018
13:15
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La police espagnole a libéré une mineure roumaine enceinte qui a été vendue par ses parents en échange de 8 000 euros.

Annonces

Une jeune femme, âgée de 16 ans, a été envoyée de Roumanie en Espagne par le biais d'un document dans lequel les parents autorisaient leur fille à quitter le pays et à résider à Huelva. Là-bas, elle a été confiée à une famille roumaine.

Selon le rapport d'El Pais, la police a arrêté quatre personnes dans la province de Huelva, y compris la mère de la fille, et son père a également été arrêté en Roumanie par les autorités roumaines.

Après la vente, les parents ont faussement dénoncé l'enlèvement de la mineure. Ils ont déclaré que la jeune fille avait été kidnappée dans la rue par quatre personnes qui l'auraient mise de force dans une voiture et envoyée en Espagne. L'enquête policière a toutefois révélé que c'étaient en réalité les parents qui avaient vendu leur fille.

Annonces
Source : Freepik

Source : Freepik

Dans la plainte des parents, ils ont déclaré que leur fille les avait contactés d'Espagne en disant qu'elle avait été forcée d'épouser un homme.

Annonces
Annonces

La mineure aurait demandé plus tard de l'argent pour rentrer chez elle, affirmant qu'elle avait été battue et forcée de se prostituer.

En fait, selon la police, la famille voulait récupérer la fillette de 16 ans pour faire une deuxième vente, apparemment plus rentable, à un autre citoyen roumain.

Annonces

Les seuls paiements que la police a pu vérifier sont ceux que la mère de la mineurea reçus pour leur vente, mais il n’a jamais été prouvé que les montants allégués par les parents de la fille prétendue aient été payés.

Annonces

Après l'arrestation les trois membres de la famille roumaine ont été accusés de traffic d'êtres humains par le biais de mariages forcés. La victime a été transférée dans un centre de mineurs dépendant de la Junta de Andalucía, où elle se trouve actuellement.

TRAFFIC D'ETRES HUMAINS EN AFGANISTAN

Annonces

Avec une sécheresse dévastatrice qui aggrave la situation humanitaire déjà horrible en Afghanistan, certains parents sont obligés de "vendre" leurs jeunes filles en mariage pour payer leur dette ou acheter de la nourriture, déclarait l'ONU en novembre dernier.

Dans les provinces d'Afghanistan touchées par la sécheresse, Herat et Baghdis, l'agence de l'ONU estime qu'au moins 161 enfants âgés de 1 à 16 ans ont été "vendus" sur une période de quatre mois seulement.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

"Le déchet" : La discrète sœur de Maëlys, Colleen, 16 ans, attaque Nordahl Lelandais en face

16 février 2022

Une mère a accueilli son premier enfant à 66 ans et vit depuis lors avec le rejet de la société

18 février 2022

Elvis Presley n'aurait pas voulu épouser Priscilla et aurait pleuré avant le mariage

27 janvier 2022

Une adolescente donne son bébé à l'adoption et reçoit une lettre 18 ans plus tard : "Je suis votre fille, est-ce qu'on peut se rencontrer ?"

07 avril 2022