"On m'a donné 6 mois à vivre": le combat de Charlotte Valandrey contre la maladie

L’actrice et écrivaine française Charlotte Valandrey assume sa séropositivité.

Dans un livre autobiographique "L’amour dans le sang", Charlotte Valandrey a avoué qu’elle était atteinte du Sida. Une oeuvre qu’elle a écrite après avoir lâché son rôle de Myriam Cordier.

Ce fut une révélation qui a touché et aussi choqué du monde. L'aveu qu'elle a fait concernant sa maladie a secoué beaucoup de personnes.

Dans ce livre autobiographique, l’actrice, âgée actuellement de 50 ans, a raconté qu’elle a contracté le virus VIH Sida à ses 18 ans. Et c’est l’homme qu’elle aimait qui lui a transmis le virus.

Depuis ce tendre âge, l’écrivaine a appris à vivre avec sa séropositivité, peu à peu avec le temps. Et en 2003, elle a subi un greffe de coeur.

"Je suis arrivée exactement à ça! A être seule et bien dans ma peau. Je sais que si désormais un homme entrait dans ma vie, ce serait la cerise sur le gâteau (...)

Je suis désormais réellement heureuse seule avec ma fille (...) Tara est une supergentille fille de bientôt seize ans. On a eu parfois des périodes difficiles, on ne parlait pas trop, maintenant si, de plus en plus".

a-t-elle confié au magazine Gala.

UNE FEMME QUI N’A PAS HONTE DE SA SÉROPOSITIVITÉ

Elle n'était qu'adolescente lorsqu'on lui a diagnostiqué sa séropositivité. Pendant ce temps, les médecins de Charlotte lui avaient annoncé qu’il ne lui restait que 6 mois à vivre.

Condamnée à ce jeune âge, l'auteur avait eu du mal à s'en sortir. Quoique l’idée de se suicider lui ait déjà traversé l’esprit, la séropositive a su rester forte, et optimiste malgré tout.

"J'ai décidé que ce virus était peut-être présent mais je n'allais pas lui accorder beaucoup d'attention, et c'est ce que j'ai fait pendant plusieurs années".

explique-t-elle.

Charlotte ne cesse d’encourager les gens atteints du Sida. Pour elle il n’y a aucune ren aison d' avoir honte. Elle dit aussi qu’il faut rester forte.

"Je vais bien, je me sens bien. Je ne pourrais pas faire un footing de 25km, mais je suis super contente d’aller travailler tous les soirs".

Dans la foulée, celle qui annonçait son come-back sur scène a révélé ce qui l’a fait tenir durant toutes ces années face à la maladie:

"Ce qui m’a sauvée, c’est qu’à 18 ans, le temps s’est arrêté. J’ai toujours un peu 16 ans dans ma tête. J’aurais aimé être mieux entourée, savoir ce que je sais aujourd’hui, avec la carrière de Marion Cotillard, mais c’est mon parcours et je l’accepte. A 47 ans, la vie n’est pas finie".

UNE ENFANT DE 4 ANS MEURT D'UNE TUMEUR CÉRÉBRALE

Edi Molineux n'avait que 3 ans quand ses parents ont découvert qu'elle est atteinte d'un cancer déjà en phase terminal. D'après les médecins, on ne peut plus soigner la petite, et qu'il ne lui reste que peu de jours à vivre.

Après un combat qui a duré une année, la  maladie a fini par l'emporter, la petite Edi meurt dans les bras de ses parents.

Les postes connexes
Santé Apr 05, 2019
Le VIH en France : Jeremy, 34 ans, donne d'horribles preuves de discrimination en raison de sa maladie
Feb 07, 2019
Des parents dévastés ont caché à leur fils qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre, mais il le savait depuis le début
People Mar 13, 2019
Lorie Pester malade : "Le combat contre l'endométriose n'est pas gagné"
Jan 26, 2019
Une mère et son fils nouveau-né meurent après qu'elle ait retardé son traitement contre le cancer pour sauver sa vie