"Elle n’a pas été vue par un médecin" : Une femme meurt après 12 heures passées dans une salle des services d'urgences

Une patiente décède après avoir passé 12 heures aux urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris. Patrick Pelloux, médecin urgentiste estime que "le système des urgences est en train de craquer" et sans mesures immédiates pour le réformer "d’autres drames, risquent de se reproduire".

Une femme est morte au sein du service d'accueil des urgences de l'hôpital Lariboisière situe dans le Xe arrondissement de Paris, dans la nuit du 17 au 18 décembre.

La patiente avait été amenée aux urgences par les pompiers mardi vers 18h45 et son décès a été constaté à 6h20 le lendemain au moment du changement d'équipes des urgences.

Source : Youtube / France 3 Paris Ile-de-France

Source : Youtube / France 3 Paris Ile-de-France

Au bout de cinq heures d'attente, elle aurait été appelée pour voir un médecin, mais n'aurait pas donné de réponse. "A-t-elle été cherchée alors ? On ne le sait pas. Était-elle dans le coma ? Il est sûr en tout cas qu’elle n’a pas vu de médecin.", s’interroge Patrick Pelloux dans les colonnes du Parisien.

Source : Youtube / Europe 1

Source : Youtube / Europe 1

Presque 12 heures se sont ainsi écoulées entre son arrivée et la mort. "Elle a été accueillie par l'infirmière d'accueil et d'orientation et enregistrée dans le circuit de prise en charge du service", assure l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (APHP) dans un communiqué, précisant qu'une "enquête interne" a été diligentée pour "reconstituer la chronologie précise des faits".

Sans attendre les résultats des enquêtes, le premier syndicat de l'AP-HP, l'Usap-CGT, a tenu à rappeler que les urgences de Lariboisière sont "fréquemment en saturation", dénonçant dans un communiqué "le manque de lits et de moyens", rapporte le JDD.

Fait confirmé par Patrick Pelloux : "A l’hôpital Lariboisière ils ont 300 passages par jour, avec des urgences médicales et médico-sociales. C’est très difficile de distinguer dans cet afflux les cas graves des pas graves." Pour ce médecin urgentiste il est urgent que la ministre de la Sante Agnes Buzyn agisse.

UN DECES AUX URGENCES EN ESPAGNE

Un cas similaire a été recemment rapporté en Espagne. Après avoir attendu plus de sept heures avant d'être soignée aux urgences de l'hôpital Palamós (Gérone), Lluïsa Soteras, âgée de 84 ans, est décédée.

Par l'intermédiaire de la station de radio de Girona Radio Capital, la famille a rapporté l'incident, mais l'hôpital a publié une déclaration dans laquelle il indiquait qu'ils évaluaient ce qui s'était passé.

Les postes connexes
Jan 25, 2019
Les médecins expliquent le décès inattendu de la femme dans la salle d'urgence grâce à l'autopsie
Feb 08, 2019
'Dégoûtant': un pompier meurt après que l'hôpital le refuse en pleine crise cardiaque
Feb 02, 2019
Un jeune homme de 21 ans meurt quelques heures après que ses médecins aient ignoré ses déclarations
Feb 01, 2019
Un homme de 62 ans meurt près de l'hôpital après y avoir séjourné à cause de la négligence du personnel