Un homme qui a sauvé un cerf d'un lac gelé a reçu une amende pour l'avoir ramené chez lui afin de le soigner

John Stoll Jr. de Pennsylvanie fait face à des amendes après avoir soigné son cerf chez lui.

Dans une vidéo qu'il a mise en ligne sur Facebook, le chasseur de 54 ans peut être vu en train de caresser le cerf qui est recouvert de couvertures.

Un cerf dans la neige. l Source: Pexels

Un cerf dans la neige. l Source: Pexels

Il avait aidé à sauver le cerf, qui avait été piégé dans un lac gelé avec d'autres chevreuils et d'autres cerfs. "J'ai sauvé quatre cerfs de Pinchot Park today et j'ai ramené celui-ci chez moi pour le sauver," a-t-il écrit en légende de son message, qui est rapidement devenu viral.

'UN PEU D'ESPOIR'

Il a ajouté qu'il avait ramené le cerf chez lui pour lui donner "un peu d'espoir." Mais le cerf a malheureusement finit par mourir.

"Nous avons été dévastés de voir qu'il ne s'en était ps sorti," a-t-il déclaré.

John Stoll Jr. a fait de son mieux pour soigner le cerf. l Source: Facebook/John Stoll Jr.

John Stoll Jr. a fait de son mieux pour soigner le cerf. l Source: Facebook/John Stoll Jr.

Mais sa seule récompense pour avoir été un bon samaritain a été d'être accusé de ne pas avoir respecté la loi bien qu'il ait seulement fait de son mieux pour sauver plusieurs cerfs qui étaient tombés à travers la glace dans un lac près du parc Gifford Pinchot.

Cette tentative de sauvetage a été organisée par le personnel de la Game Commission, l'agence officielle qui est responsable de la conservation de la faune, mais aussi par les pompiers de Wellsville et le département de la conservation et des ressources naturelles.

"S'ils ne voulaient pas que j'emmène ce cerf, pourquoi est-ce qu'ils ne sont pas venus chez moi dès que je suis rentré?" a déclaré Stoll.

Le site de la Game Commission déclare que "les animaux attrapés vivants ne peuvent pas être gardés vivants, vendus, ou donnés. Les animaux sauvages vivants peuvent être transférés dans un cadre naturel."

UN AUTRE SAUVETAGE

Une femme a accouru afin d'essayer de sauver la vie d'un cerf qui s'était jeté à l'eau pour échapper à la meute de chien qui le poursuivait.

C'est dans la forêt de Rambouillet que l'incident s'est produit et malheureusement, le cerf a finit par se noyer malgré les efforts acharnés de l'activiste qui fait partie de l’association contre la vénerie.

Cette association suit les chasseurs régulièrement et filme leurs actions comme l'a expliqué une de ses membres au Parisien: "Comme chaque samedi nous étions une quinzaine à suivre les chasseurs. Nous faisons des photos et des vidéos pour conserver ces documents en vue de défendre une loi contre la chasse à courre."

Comme on peut le comprendre, la tension était donc à son comble entre les militants et les chasseurs, à tel point que les gendarmes de Rambouillet ont été obligés d'intervenir.