Un passager a forcé un avion à changer d'itinéraire: il a provoqué une panique en tentant de pénétrer dans le cockpit

Le passager a crié "Allah Akbar" lors de son interpellation.

Jeudi après midi, un Boeing 737-800 de Transavia devait voyager de Paris à Tunis. Cependant, il a été contraint de se poser à Nice à 18h30 à cause d'un passager violent.

Selon les témoins, l'homme souhaitait faire une prière devant le cockpit, et a ensuite tenté d'entrer dans celui-ci en criant "Allah Akbar", avant de se montrer violent avec le chef de cabine.

L'avion était au dessus de la Sardaigne à ce moment là, et a dû faire demi tour d'urgence pour se poser à Nice, où les gendarmes sont intervenus. L'homme d'une trentaine d'années a alors vivement résisté face aux forces de l'ordre, et s'est remis à crier "Allah Akbar".

Il a été déterminé que l'homme est de nationalité tunisienne. Lors de sa garde à vue, un examen médical a été effectué, ce qui a permis de déterminer qu'il était nécessaire de le placer en hôpital psychiatrique.

L'enquête a été confiée à la gendarmerie des transports aériens par le parquet de Nice.

LE FILS DE LIONEL RICHIE ARRÊTÉ

Dans un précédent article, nous vous informions que le fils du chanteur Lionel Richie avait été arrêté dans un aéroport après avoir frappé un agent de sécurité et qu'il ait menacé d'avoir recours à une bombe qu'il avait dans son sac.