La tragédie de Julen, 2 ans : les dernières minutes avant la chute racontées par les parents et les témoins

Après le dénouement tragique du sauvetage du petit Julen qui a bouleversé tout un pays, les enquêteurs ont tenté de déterminer les circonstances exactes de l’accident qui s’est produit le 13 janvier dernier à Totalan, près de Malaga.

Ils ont cherché notamment les réponses aux questions suivantes : Que s'est-il réellement passé le 13 janvier dernier ? Que faisaient les parents ? Comment se fait-il que Julen soit entré dans le puits ?

Le journal El Mundo a publié la reconstitution des événements sur la base des déclarations que les parents et d’autres membres de l’entourage de Julen ont faites à la Garde civile espagnole.

LE LIEU DE DRAME

Tout s'est passé le dimanche 13 janvier entre midi et quatorze heures. La famille de Julen Rosello passait un week-end dans le domaine non aménagé, qui appartenait au compagnon de la cousine de son père.

Le petit Julen, 2 ans, était en train de jouer quand il est accidentellement tombé dans un puits d'eau très profond et très étroit, selon le récit de sa famille.

QUE FAISAIENT LES PARENTS DE JULEN QUELQUES MINUTES AVANT LA CHUTE DE CE DERNIER ?

"Nous etions en train de préparer une paella. Je faisais le feu et ma femme avait pris le téléphone pour prevenir qu’elle n’allait pas aller travailler le lendemain. Elle était avec Julen et m'a demandé de garder un œil sur lui tout en appelant. Le petit était à quatre ou cinq mètres de moi. Je suis allé prendre quelques branches de bois quand mon fils s’est mis soudainement à courir",

a-t-il expliqué dans une déclaration à Diario Sur.

QUI EST ARRIVÉ AU PUITS EN PREMIER ?

"Ma cousine, qui était plus proche, a couru après lui et c’est l0 que je l’ai entendu crier: "le petit, le petit!". Le père de Julen a couru jusqu’au puits et avait tenté d’atteindre son fils qu’il entendait encore pleurer. Il s’est souvenu de lui avoir dit: "Calme-toi,ton papa est là et le petit frère va nous aider"

Selon les premières déclarations du père de Julen, sa cousine

​​"a vu Julen tomber dans le trou avec les bras en l'air".

Cette affirmation a été confirmée dans le rapport préliminaire de l'autopsie, qui indique que Julen est effectivement tombé au puits, debout, les bras levés.  

QUI A APPELÉ LES SECOURS ?

Malgré cette réaction instinctive de la part du père, le premier appel au 112 n'a pas été lancé par la famille Julen, mais par quelques marcheurs qui se trouvaient dans les environs et qui ont été alertés par les hurlements.