Des restes de l'avion d'Emiliano Sala trouvés sur une plage en France

Après une semaine de recherche en mer ainsi que sur les îles et plages aux environs de la Manche où l'avion qui transportait Emiliano Sala avait disparu, une pièce capitale de la fouille a été découverte. Le BEA a trouvé des morceaux de coussins de l'avion disparu.

C'était dans la soirée du lundi 21 janvier que le jeune footballeur Emiliano Sala avait disparu à bord d'un avion privé qui devait le ramener à Cardiff.

Après plusieurs jours de recherche, le Bureau d'Enquêtes & d'Analyses (BEA) a annoncé une nouvelle concernant la disparition de l'avion.

Des pièces appartenant sûrement à l'aéronef disparu ont été trouvées sur la plage française de la presqu'île Cotentin.  

D'abord, une partie du coussin avait échoué sur la plage, et un deuxième coussin a aussi été trouvé dans les environs quelques heures plus tard.

"Dans la matinée du lundi 28 janvier, le Bureau d'Enquêtes & d'Analyses (BEA) nous a informés qu'une partie d'un coussin de siège avait été trouvée sur une plage près de Surainville dans la presqu'île du Cotentin.

Un deuxième coussin a été trouvé dans la même zone plus tard dan le jour même. D'après un examen préliminaire, nous avons conclu qu'il est probable que les coussins proviennent de l'avion disparu."

Depuis l'ouverture de l'enquête du mardi 23 janvier dernier, l'enquête de sécurité avait collaboré étroitement avec les familles des personnes portées disparues ainsi qu'avec d'autres autorités internationales.

Ainsi, pendant les recherches, les proches des victimes ont été tenus au courant du déroulement de l'affaire.

UNE PROCHAINE RECHERCHE SOUS-MARINE

Après la découverte des pièces de l'avion, le BEA va continuer l'entreprendre des recherches. Et les prochaines fouilles se passeront surtout en fond de mer.

En outre, le ministère de la Défense a collaboré à la réalisation de la prochaine quête, par conséquent SALMO ou Salvage and Marine Operations va participer aux prochaines recherches sous-marines.

"Dès que nous avons été avisés de la disparition de l'avion, nous avons examiné la faisabilité d'une recherche sous-marine des débris d'avion sur le fond marin.

D'après une évaluation détaillée de la trajectoire de vol et de la dernière position radar connue, nous avons maintenant identifié une zone de recherche prioritaire d'environ quatre milles marins carrés."

Une fouille sous-marine a été annoncée officiellement pour cette semaine afin de trouver d'éventuelles épaves de l'appareil sous la mer. Le travail va bien avancer si la condition météorologique ne cause pas d'empêchement.

LES PIRES SCÉNARIOS SUR LA DISPARITION

Les opérateurs de Jersey ont, en effet, perdu le contact de l'avion alors qu'il volait à 700 mètres au dessus de la mère anglaise. Face au trouble de la condition météorologique dans le périphérie des recherches en mer, les prospections ont souvent été interrompues.

Par conséquent, les sauveteurs ont déclaré qu'il n'y a plus de chance de trouver un survivant.