Henry Leroy, un sénateur LR, réclame que Bilal Hassani soit retiré de l'Eurovision

Une vidéo polémique de Bilal Hassani déclenche un grand scandale en France. Le Sénateur Henry Leroy, stupéfait, réclame l’expulsion du candidat à l’Eurovision.

Le candidat de la France à l’Eurovision, Bilal Hassani a suscité l’indignation chez certains, suite à une vidéo qu’il avait postée sur Youtube en 2018.

Dans cette vidéo, le jeune homme s’est moqué des attentats terroristes qui ont eu lieu à Paris en chantant :

"La France a vraiment souffert, attentat par-ci, attentat par-là, wouhou!."

Au regard d'un tel comportement, le sénateur des Alpes-Maritimes, indigné, a adressé une lettre contenant une requête très précise aux “membres du jury” français de l'Eurovision, leur demandant d'intervenir pour que Bilal Hassani soit écarté du concours.

Le sénateur réclame tout bonnement le retrait de Bilal Hassani à l’Eurovision.

"La France a vraiment souffert, attentat par-ci, attentat par-là, wouhou!."

Ces quelques mots, chantés et chorégraphiés ont, effectivement, déclenché l'indignation, surtout chez le sénateur Les Républicains des Alpes-Maritimes, Henry Leroy. Cette vidéo a effectivement suscité la polémique et a créé un scandale de plus grande ampleur. La vidéo a comptabilisé plus de 30000 vues sur Youtube, des déceptions et des colères postées en commentaires.

Le sénateur faisait partie des spectateurs. Ce dernier,  après avoir été outré par le candidat, a aujourd’hui requis à ce qu'il soit banni du concours Eurovision.

"Comme beaucoup de Français, j'ai découvert stupéfait la vidéo de Bilal Hassani, candidat retenu pour représenter notre pays à l'Eurovision, se moquant des attentats de Paris qui ont fait de très nombreuses victimes.",

a-t-il écrit.

View this post on Instagram

feeling like marylin monroe 📸 @coste.billy

A post shared by Bilal Hassani (@iambilalhassani) on

En effet, le sénateur dénonce la mauvaise conduite du jeune homme et pense qu’il ne mérite pas de représenter la France :

“Face à ce drame qui a touché notre pays au coeur, laissant des familles et la nation dans la peine, le comportement de Bilal Hassani est indigne”

Pour ce dernier, Bilal Hassani ne ferait que banaliser le terrorisme.

Ce n’est pas la première fois qu'Hassani fait parlé de lui. Rappelons que ce candidat a déjà été l'auteur d’une autre polémique. Des messages, datant de 2014, mettaient en cause Israël et défendaient Dieudonné.

"Ces propos, ce ne sont pas les miens. Ce ne sont ni mes propos ni mes pensées",

a alors déclaré Bilal Hassani dans cette vidéo de mise au point ce 1er février, ajoutant :

"même si c'était quelque chose qui était vraiment arrivé, ce que je dirais, c'est que j'avais 14 ans et qu'on peut tous faire des grosses grosses bêtises".

Une réponse difficile à croire. Il assurait que c’était des fake news.

Malheureusement, Bilal Hassani est devenu la cible de déferlement de haine. Il était déjà, non seulement, victime des attaques homophobes et racistes sur les réseaux sociaux, mais cette vidéo va encore plus mettre de l’huile sur le feu.

“Non à la banalisation du terrorisme"

SERA-T-IL A L’EUROVISION 2019 ?

Pour le moment, en déplacement à Bordeaux, le jeune chanteur n'a pas encore répondu aux attaques des internautes. Son sort repose sur la décision des membres de jury qui, quant à eux, n’ont toujours pas remis leur verdict jusqu’à présent.

Malheureusement, Bilal Hassani n’a, jusqu'à présent, jamais cessé d’avoir une vie tourmentée. En effet, le style de vie du jeune homme, voire ce qu'il "est et représente" lui a valu beaucoup de meprises, de haine et d'insultes.

Les postes connexes
TV Mar 14, 2019
Bilal Hassani (Eurovision) : "On m'a dit qu'arabe et gay, ça ne marcherait pas"
Musique Mar 22, 2019
André Manoukian a peur pour Bilal Hassani : il n'est pas "complètement" confiant de la victoire de la France
Jan 29, 2019
Christian Quesada a ouvertement taclé Bilal Hassani tout en le félicitant
Jan 22, 2019
Destination Eurovision: Bilal Hassani - sa mère révèle sa réaction à son coming-out