06 février 2019

Monique, une retraitée qui a passé plusieurs jours sans nourriture, est maintenant supportée par des centaines de personnes

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Monique est une retraitée de 65 ans qui a confié à France 3 Bourgogne qu'elle mené une vie précaire avec une pension mensuelle de 727 euros, au point de passer des jours sans pouvoir se nourrir. Une page GoFundMe a été créé par les internautes qui ont été touchés par son histoire. Et cette cagnotte participative a déjà dépassé les attentes de plus de dix fois.

Monique Pinte est une sexagénaire qui vit à la retraite depuis quatre années. Du haut de ses 65 ans, la retraitée s'est ouverte lors d’une entrevue accordée à France 3 Bourgogne et a avoué qu'elle essayait de survivre avec les 727 euros de pension perçus mensuellement.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Monique qui a commencé à travailler de très tôt dans sa vie à l'âge de 16 ans, trouve très difficile de joindre les deux bouts à la fin du mois. Elle trouvait bien meilleur le fait qu'elle gagnait 320 euros de plus lorsqu'elle travaillait puisqu'elle pouvait s'offrir des petites gâteries telles que sortir, aller au cinéma, faire des petits week-ends avec son fils.

Chargement...

Annonces

"Là maintenant, je ne peux plus rien faire. Je ne fais rien. Je vivote comme on dit... Mais bon, je me dis qu'il vaut mieux que je paye mon loyer, ce que je dois payer. Tant pis pour ce qu'il reste à la fin du mois. Je me débrouille... Une fois que j'ai tout payé, il me reste 20 euros", se lamente Monique avant de préciser "Deux jours, je n'ai pas mangé. Je ne l'ai pas dit à mes enfants."

Chargement...

Annonces

Celle qui se faisait un café, et y trempait du pain en guise de nourriture a également révélé qu'elle comptait défiler le jeudi 31 janvier dernier dans les rues de Dijon pour défendre son pouvoir d'achat.

Chargement...

Annonces

Une cagnotte qui a dépassé les attentes de dix fois 

Les internautes ont beaucoup été émus par l'histoire de Monique et ont depuis créé une page GoFundMe pour lui venir en aide. Si l'objectif était d'atteindre seulement 700 euros après sa publication dans les quelques heures qui ont suivi la parution de l'histoire de Monique, la cagnotte participative lancée par Maëva Damoy le 2 février dernier a totalement dépassé les attentes et a collecté à ce jour plus de 7 100 euros. Monique recevra la totalité des fonds.

Chargement...
Chargement...

Annonces