Le cabinet de Brigitte Macron explique l'absence de Julie Gayet à la réunion des Premières dames

Deux anciennes Premières dames de France étaient conviées par Brigitte Macron pour un déjeuner à l'Elysée, mais Julie Gayet en était exclue. Le cabinet de Brigitte a alors donné une explication.

Le 24 janvier, Brigitte Macron avait accueilli deux ex-Premières dames au palais présidentiel.

D'ailleurs, ce n'est pas la première fois que Brigitte a fait un tel geste envers les anciennes résidentes de l'Elysée. En effet, en 2017, elle avait aussi convié Claude et Bernadette Chirac à déjeuner.

Cette année, c'était au tour de Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler de partager un déjeuner entre Premières dames à l'Elysée.

Les anciennes Premières dames ont même eu droit à l'accueil chaleureux de leurs anciens domestiques. Lors de ce déjeuner spécial, les trois dames ont parlé de différents sujets tels que leurs activités respectives dans l'humanitaire.

Cette rencontre a été beaucoup médiatisée, mais ce qui a été le plus remarqué, c'était l'absence de Julie Gayet.

EXPLICATION DE L'ELYSÉE

L'évincement de Julie Gayet, compagne de François Hollande n'est absolument pas passé inaperçu. 

On se demande quelle était donc la raison de cette exclusion, tandis que la campagne de Sarkozy ainsi que l'ex-compagne de Hollande étaient présentes. Le Cabinet de Brigitte a décidé de donner une explication.

La co-auteure de l'ouvrage "Madame la présidente", Ava Djamshidi était invitée sur BFMTV ce 10 février dernier, et a profité de l'occasion pour éclaircir la situation concernant l'absence de la compagne de François Hollande à ce déjeuner.

«Il nous a été expliqué que l’idée était d’inviter celles qui ont vécu pendant longtemps à l’Élysée. L’idée de Brigitte Macron en organisant ce déjeuner, c’était d’avoir un temps d’échange avec des personnes qui ont vécu ce qu’elle traverse»,

a expliqué Ava Djamshidi.

La raison de cette exclusion serait donc le fait que l'actrice, Julie Gayet, n'ait pas vécu longtemps à l'Elysée. L'idée de la rencontre était de faire revivre aux anciennes Premières dames ces merveilleuses années qu'elles avaient passées dans les résidences présidentielles, et aussi, pouvoir échanger sur leurs expériences.

«Il n’y a qu’elles, d’une certaine manière, qui savent la violence, l’intérêt, le regard parfois inquisiteur des médias qui peuvent se porter sur elles»,

a ajouté la journaliste.

Alors que Julie Gayet, n'a passé qu'un court moment à l'Elysée. Elle n'a sûrement pas vécu ce que les trois autres dames ont supporté durant le mandat présidentiel de leurs maris.

LE DÉROULEMENT DE LA RENCONTRE

Brigitte Macron voit sa cote de popularité chuter depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, et plusieurs personnes pensent que c'est la raison pour laquelle elle avait invité les deux anciennes Premières dames.

Mais pendant ce déjeuner, les trois dames ont surtout parlé de leurs activités humanitaires respectives, dont la lutte contre l’autisme et le harcèlement scolaire, le combat contre les maladies génétiques, ainsi que de leur engagement dans le Secours populaire. Une initiative qui, apparement, a  particulièrement plu à l'une des Premières dames présents à ce déjeuner.

Les postes connexes
Jan 28, 2019
"Merci à Brigitte Macron" Valérie Trierweiler réagit à son déjeuner avec la Première dame à l'Elysée
Jan 24, 2019
LCI : Brigitte Macron reçoit Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy pour déjeuner
Macron Feb 23, 2019
La première dame Brigitte Macron a "pris les fonctions" du président pendant son absence
Macron Feb 21, 2019
Une blague piquante sur Valérie Trierweiler que Brigitte Macron a faite à son arrivée à l'Elysée