"Je suis très triste de perdre un ami" : François Hollande pleure la mort de son ami

Vendredi 15 février, le Président de Limoges Métropole a rendu son dernier souffle. François Hollande souffre de ce décès.

Dans la soirée du vendredi 15 février, le décès de Gérard Vandenbroucke a été annoncé. Ce départ a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Plusieurs personnalités lui ont rendu hommage, à commencer par le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, puis l'ancien député-maire Philippe Nauche, et aussi le conseiller régional  Eric Corréia...

Même ses adversaires politiques semblent être touchés par cette perte, y compris le maire de Limoges, Emile-Roger Lombertie, avec qui il avait des différends.

François Hollande, de son côté, est bouleversé par cet incident.

LA PERTE D'UN AMI

'Un homme toujours à l’écoute', 'un vrai plaisir à entendre', 'un homme de convictions', 'un homme de convictions' ... Ainsi l'avaient appelé ses collègues. L'homme de 71 ans a succombé après des mois de combat contre un cancer.

François Hollande est bouleversé par la disparition de ce grand homme. Dès le lendemain de l'annonce du décès de Gérard Vandenbroucke, l'ancien président de la République française lui a rendu hommage.

"C'était une personnalité forte même s’il était souvent réservé. Quand il parlait, on l'entendait.

Il avait aussi une sorte de discrétion polie qui ne l'empêchait pas de dire vertement ce qu'il pensait. Il avait aussi une sorte de fantaisie puisqu'il avait eu l'idée d'organiser un festival qui a un grand succès.",

a témoigné François Hollande sur France bleu.

Gérard Vandenbroucke s'était engagé dans la politique depuis les années 80. Et tout le long de sa carrière politique, il était un fonctionnaire respecté, loyal et exemplaire.

Le grand homme était le président de la communauté urbaine Limoges métropole depuis 2014, et aussi premier vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine depuis 2016, et ce jusqu'à sa mort.

"Et puis c'était un socialiste qui ne se posait pas de questions pour savoir comment était le socialisme avant, comment il serait après.

Ce qui comptait pour lui, c'était de défendre la justice sociale, l'égalité, l'émancipation de chacun, l'éducation. Et puis il était constant, fidèle et loyal, des valeurs auxquelles je suis très attachées.

Je suis très triste de perdre un ami",

a ajouté Hollande.

C'est une énorme perte pour François Hollande. En effet, Gérard Vandenbroucke était un pilier du Parti Socialiste. L'ancien chef d'État français est triste de perdre un aussi valeureux compagnon de route.

UN HEUREUX ÉVÉNEMENT

Dans la vie, il n'y a pas que les jours sombres. Il y a quelques mois plutôt, un heureux événement s'est passé dans la famille de François Hollande.

Thomas Hollande, le fils qu'il a eu avec Ségolène Royal s'était marié. Le jeune homme de 33 ans et son épouse ont convié 160 personnes à la cérémonie.

  
Les postes connexes
People Mar 06, 2019
"Comment les gens peuvent me haïr à ce point?": Violemment critiqué, François Hollande réagit
Célébrités Feb 23, 2019
François Hollande et Ségolène Royal seront grands-parents pour la première fois
Dec 19, 2018
Céline Dion dévastée pleure la mort de l'un de ses amis décédé (Photo)
People Feb 19, 2019
Julie Gayet se confie sur les attaques de journalistes en raison de la connexion avec François Hollande