Dans le Puy-de-Dôme, un homme de 88 ans tue sa femme de 93 ans pour une "soupe trop chaude"

C'est dans le village d'Artonne, dans le Puy-de-Dôme que l'incident tragique s'est produit.

Un homme de 88 ans est mis en examen pour "homicide volontaire" et a été placé en détention. Il est en effet soupçonné d'avoir tué sa femme de 93 ans à leur domicile situé dans le petit village.

Éric Maillaud, procureur de la République a expliqué à l'AFP que l'homme avait reconnu les faits mais qu'il n'avait pas pu expliquer correctement le déroulement des terribles événements.

L'église d'Artonne. l Source: Flickr

L'église d'Artonne. l Source: Flickr

"L’homme a reconnu qu’il avait été tiré sur son épouse. Pour le moment, on ne comprend pas les raisons exactes de son geste. Il a tenu des explications incohérentes autour d’une 'soupe trop chaude'"

Il a continué en parlant de l'expertise psychiatrique qui va bientôt être effectuée afin de déterminer si l'homme qui paraissait étrangement "détaché" lors de son interrogatoire sera considéré comme responsable de son acte terrible ou non. 

"L’enquête devra déterminer si des faits de violences conjugales ont été commis au sein du couple par le passé"

LES ENFANTS ONT DÉCOUVERT LA TRAGÉDIE

L'intérieur de l'église d'Artonne. l Source: Flickr

L'intérieur de l'église d'Artonne. l Source: Flickr

Quand leur mère est tombée au sol après s'être fait tirer dessus, une entreprise de télé-assistance a immédiatement contacté sses enfants. En effet, la vieille dame avait un détecteur de chute autour du cou et en tombant elle avait déclenché l'alarme.

Ses enfants se sont donc précipité chez elle pour la découvrir allongée au sol, l'arme ayant servi à lui tirer dessus posée à côté de son cadavre. Leur père était sur les lieux et il a tout de suite été pris en charge par les forces de l'ordre. 

Une femme terrifiée. l Source: Flickr

Une femme terrifiée. l Source: Flickr

Malheureusement, les cas de violences conjugales sont beaucoup trop nombreux aujourd'hui encore et en 2017, se sont pas moin de 130 femmes qui ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint.

DES VIOLENCES CONJUGALES DÉNONCÉES SUR TWITTER

Une internaute a partagé une vidéo dans laquelle on peut entendre une de ses voisines se faire battre par son mari. Grâce au partage de l'enregistrement, la préfecture a pu intervenir.

ne campagne de sensibilisation aux violences conjugales. l Source: Flickr

ne campagne de sensibilisation aux violences conjugales. l Source: Flickr

C'est sur le réseau social Twitter que la vidéo troublante a été partagée et cela a poussé la préfecture à se déplacer et à intervenir. Elle est cependant persuadée que sans ses efforts, personne ne serait venu en aide à la femme battue.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Feb 18, 2019
Un homme meurt sur le coup, à Puy-de-Dôme, après avoir heurté un train avec sa voiture, dysfonctionnement ou erreur humaine?
Feb 12, 2019
'Infernal, violent, inhumain': une Toulousaine partage une vidéo de sa voisine se faisant battre par son époux
Feb 06, 2019
Montpellier : Une mère se tue en tombant du 5e étage avec son bébé dans les bras
Dec 20, 2018
Une inconnue fond en larmes après avoir vu un homme déguisé en Père Noël se mettre à genoux devant un homme de 93 ans