Je n'ai pas été averti de votre visite" : Martine Aubry recadre sèchement deux ministres à Lille

Il arrive que de temps à autre, les visites ministérielles ne se passent pas toujours comme prévu.

L'incident s'est passé à Lille, en Hauts-de-France lors d'une visite de deux ministres. En effet, la visite n'a pas été très appréciée par le maire de la ville.

Lors d'une visite surprise de la ministre de la Justice, Nicole Belloube et de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, une petite tension s'est produite.

Le maire, Martine Aubry n'a pas du tout apprécié le fait de ne pas avoir été mise au courant de la nouvelle que la veille.

Pour elle, l'annonce tardive de la venue des ministres a été très vexante, surtout du fait qu'elle est à la fois maire de la ville et présidente du CHRU.

Elle qualifie l'acte d'"inacceptable". Elle évoque même le mépris des élus, que c'est monnaie courante et qu'elle n'est plus très surprise. Elle a même remis en question les notions de République et de Démocratie.

Un autre point que le maire Martine a voulu pointer du doigt est le fait que les forces de l'ordre ont chargé des personnes qui se sont manifestées devant le CHRU.

D'après elle, la tournure des événements auraient dû être différente.

"J'ai été ministre, raconte Martine Aubry. Je n'ai pas fait une visite sans qu'il y ait des manifestants. Je n'ai jamais fait charger la police… Ce n'est pas vous. Mais je trouve que ça s'est mal passé…je pense que les gens étaient là pour vous accueillir correctement."

Pour finir, Martine Aubry a quitté les 2 ministres après les avoir souhaités une bonne visite au CHRU tout en serrant les mains. Les 2 ministres sont restés sans voix.

Il n'est pas rare que des personnalités politiques haussent un peu la voix en public.

Mais c'est plus rare de voir des ministres se faire recadrer par le président lui-même. Macron recadre ses ministres en public.

"Très franchement, le mépris des élus. Je suis habituée, c’est comme ça en permanence avec ce nouveau gouvernement. Et après on nous parle de République et de démocratie."

Les postes connexes
Feb 08, 2019
Cécile Duflot: l'ancienne ministre les larmes aux yeux partage des souvenirs traumatisants au tribunal
Macron Mar 02, 2019
Visite surprise de Macron à Bordeaux : "Je traverse la rue et je vous en trouve", le président de la république s'explique sur sa phrase
Macron Apr 02, 2019
Visite en haute sécurité d'Emmanuel Macron en Corse : de quoi pourrait-il se méfier ?
Gilets jaunes Mar 20, 2019
Christophe Castaner a annoncé la poursuite en justice de deux dirigeants des "gilets jaunes", l'un d'eux a répondu