"On les a envoyés à la mort" : Le témoignage douloureux de l'oncle d'Adam, 17 ans, mort à Grenoble

Dans la soirée du samedi 2 mars dernier, un accident tuant deux jeunes hommes a eu lieu à Grenoble. Les proches des victimes ont réagi.

Tout a commencé quand une patrouille de la police municipale de Grenoble a voulu contrôler un scooter sur lequel se trouvaient deux jeunes hommes sans casque. Le conducteur du scooter ne s'était pas arrêté, la police s'est alors lancée à leur poursuite dans une voiture sérigraphiée.

Malheureusement, les deux jeunes hommes sur le scooter ont fait un accident mortel à la sortie de l'autoroute, au niveau de Seyssinet-Pariset.

Adam Soli, 17 ans, et Fathi, âgé de 19 ans se sont retrouvés coincés entre un car et le parapet du pont de Catane. Ils y ont perdu la vie.

Environ 45 minutes après l'accident, des émeutes ont éclaté dans le quartier de Mistral, où vivaient les deux jeunes hommes décédés.

Une centaine de jeunes ont affronté les forces de l'ordre, et une quarantaine d'entre eux ont attaqué le cantonnement de CRS le plus proche, la CRS 47, avec des insultes et des jets de projectiles.

Après la riposte des forces de l'ordre, ils sont partis, mais, ont brûlé des poubelles sur leur passage. Deux voitures ont été incendiées.

LA RÉACTION DU PROCHE DE L'UNE DES VICTIMES

De nombreux proches des jeunes hommes ont réagi après cette tragédie. Et tous en veulent aux policiers.

"Il n’avait pas de casque, a brûlé des feux rouges. Il était en infraction, admet l’oncle. Mais il n’était pas armé. N’avait tué personne. Fallait-il aller jusqu’à le pourchasser avec un véhicule de la Bac ? Il a été obligé avec son ami de prendre l’autoroute dans le noir, sans éclairage sur le scooter et sans casque",

s'est plaint Karim Boudiaf, l'oncle d'Adam.

Karim n'arrive pas à admettre la mort de son cher neveu. Il met en cause la responsabilité de la patrouille de police.

"Mon neveu avait 17 ans, son copain 19 ans. Ils avaient peur, avec la police aux trousses. Et voilà le résultat. Il est de la responsabilité de l’Etat de veiller sur nos enfants. La police également. Ils auraient dû faire en sorte que ces gamins ne se blessent pas. Et malheureusement, on a ôté la vie à deux personnes",

continue-t-il.

Pour l'oncle d'Adam, on a envoyé les deux jeunes hommes à la mort. Il fait donc appel aux autorités de "mettre fin à ces morts inutiles". Selon lui, Adam ne méritait pas de mourir même s'il avait commis une infraction.

Eric Vaillant, procureur de Grenoble, a cependant évoqué une conduite dangereuse. Il écarte pour l'instant toute responsabilité des policiers.

UN TRAGIQUE ACCIDENT

Cette tragédie nous rappelle le terrible incident qui a eu lieu à Echiré, près de Niort, le mois d'août dernier.

Une moto roulait normalement, respectant les réglementations de vitesse. C’est alors qu’une voiture est sortie de sa droite et ne pouvant plus l’éviter, le motard est entré de plein fouet dans la portière.

Le conducteur de la moto, un jeune homme de 18 ans, a perdu la vie après son évacuation aux urgences.

Les postes connexes
Actu France Mar 13, 2019
Un garçon de 17 ans, disparu durant le weekend, a été retrouvé mort après avoir prétendument été percuté par une voiture
Actu France Mar 12, 2019
Les parents supplient pour de l'aide dans le Var : Le corps de leur fils de 17 ans retrouvé sur le A57
Actu France Mar 01, 2019
Un terrible accident a eu lieu ce mardi dernier sur l'A46 entre Mions et Corbas. Un homme y a perdu la vie
Actualités Feb 25, 2019
Cannes : Un trentenaire a été tué dans un terrible accident