Le terrible crash de Boeing en Ethiopie, neuf Français tués : qui sont les victimes ?

Dimanche 10 mars, 157 personnes sont mortes dans le crash de Boeing d'Ethiopian Airlines. Neuf d'entre elles étaient de nationalité française. Qui sont-elles ainsi que les autres victimes de 32 nationalités différentes ?

Dans la matinée du 10 mars, un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport d'Addis Abeba. Selon la compagnie aérienne, à bord du vol se trouvaient des personnes voyageant avec des passeports de 32 nationalités différentes.

Les Kényans étaient les plus touchés avec 32 victimes, suivis de 18 Canadiens, de 9 Éthiopiens, de 8 Italiens, de 8 Chinois, et de 8 Américains.

9 Français, 7 Britanniques, 6 Égyptiens, 5 Néerlandais et 4 Indiens ont également voyagé dans cet avion. Il y avait quelques passagers qui voyageaient avec un passeport onusien. 

Beaucoup d’entre eux devaient participer à l'Assemblée de l'ONU pour l'environnement, qui s'est ouverte ce lundi à Nairobi, où se trouve le siège du Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue).

Sollicités par Le Figaro, le Quai d'Orsay et le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête sur l'accident, n'ont pas souhaité en dire plus sur l'identité des victimes françaises. Mais peu à peu, des noms sont dévoilés par des proches.

LES VICTIMES FRANÇAISES

Parmi les neuf victimes françaises, on nomme Sarah Auffret. La jeune femme était originaire du Finistère et se trouvait en mission en Arctique, selon France 3 Bretagne. C’est L'association des opérateurs de croisières dans les expéditions dans l'Arctique qui a annoncé son décès sur Facebook.

"Nous avons perdu une véritable amie et une collègue adorée. Nos cœurs et nos pensées vont à la famille, aux amis et aux collègues de Sarah"

a écrit l'association.

C'est aussi sur Facebook que l'humoriste Yassine Belattar a annoncé la mort d'un de ses amis, Karim Saafi. 

"C'est avec tristesse que je vous annonce la disparition de mon frère Karim Saafi dans le crash du vol d’Ethiopian Airlines"

Karim Saafi, tunisien de 38 ans, se présentait sur Twitter comme le coprésident du Forum des jeunes de la diaspora africaine en Europe. Il habitait à Bruxelles depuis quelques années, mais selon le site Leaders, il était né en France.

Après l'annonce de son décès, Bello Shagari, président du Conseil national de la jeunesse du Nigeria s’est ému dans un tweet :

"Nous avons perdu un dirigeant et militant pour la jeunesse panafricain, notre frère tunisien Karim Saafi"

Selon les informations du Parisien, les autres victimes de nationalité française seraient des expatriés qui ne faisaient pas partie de la même famille.

LES VICTIMES D'AUTRES NATIONALITÉS

Les 3 victimes originaires de Slovaquie, en revanche, étaient tous les membres de la famille d’un député. Anton Hrnko a perdu dans le crash sa femme et ses deux enfants. Il a annoncé lui-même la nouvelle sur Facebook, "avec une profonde tristesse".

Le groupe Tamarind, qui se présente comme un exploitant de restaurants et d’activités de loisirs en Afrique, a annoncé sur Facebook le décès de son PDG dans le crash.

"C’est avec un immense chagrin que nous avons appris la tragique nouvelle que le PDG de Tamarind, Jonathan Seex, était à bord du vol d’Ethiopian Airlines"

a annoncé l’entreprise.

La banque russe Sberbank a confirmé la mort de deux de ses employés, un couple marié, Ekaterina et Alexander Polyakov, "partis en Afrique pour des vacances tragiquement interrompues".