The Voice 8 : Tania, une Tzigane qui a fait pleurer Jenifer pendant l'émission

Ce samedi 16 mars dans l'émission "The Voice", les téléspectateurs ont pu voir l'audition à l'aveugle de Tania, une candidate tzigane qui a expliqué que dans sa communauté, les femmes n'ont pas le droit de chanter.

Tania, 32 ans, est venue passer les auditions à l'aveugle de "The Voice" avec sa maman, qui l'accompagnait à la guitare. Toutes les deux ont repris la chanson "Besame mucho", et ont réussi à se faire retourner trois coachs, Jenifer, Mika et Soprano.

Au final, Tania a choisi Jenifer pour être sa coach. Cette dernière a d'ailleurs été émue aux larmes devant Tania, puisqu'elle a expliqué que sa propre grand-mère était flamenquiste, et qu'elle n'avait pas eu le droit de chanter.

Après le départ de Tania du plateau, Jenifer a fondu en larmes en repensant aux siens, et a dû sortir un instant pour se reprendre.

En effet, dans la communauté Tzigane, les femmes n'ont pas l'autorisation de chanter. Mais Negrita, la maman de Tania, a reçu l'autorisation de son père et est devenue chanteuse. Elle a par la suite donné l'autorisation à sa propre fille, et l'a accompagnée sur le plateau de "The Voice".

Tania a expliqué dans une interview que dans sa famille, tout le monde était musicien.

"Moi, je joue des percussions, de la basse, de la guitare, du clavier, du cajon… Mais les femmes ne chantent pas. Elles n'ont pas ce droit. Ma mère l'a obtenu de son père et elle m'a accordé ce privilège très rare."

Elle se souvient encore du jour où sa mère lui a fait ce cadeau.

"J'avais 14 ans, je chantais sous la douche. Quand je suis sortie, ma maman était assise sur un fauteuil face à moi. Je lui ai dit : "Excuse-moi. Ça ne se reproduira pas, plus jamais je ne chanterai de ma vie." Elle m'a alors dit : "Le jour où ton grand-père m'a entendue, il m'a donné l'autorisation et m'a dit si un jour j'ai une fille qui a ce talent tu pourras lui accorder à ton tour". C'est un immense privilège dont je suis très très fière."

Si on pourrait croire que les hommes de sa famille seraient mécontents face au fait que les deux femmes chantent, il n'en est rien. Tania assure qu'ils sont tous très fiers d'elles. D'ailleurs, l'oncle et le cousin de Tania sont tous les deux venus avec elle le jour de l'audition.

Bien que ce soit la coutume qui veut que les femmes ne puissent pas chanter, Tania ne trouve pas cela normal.

"La musique est faite pour les hommes et les femmes. Et les femmes devraient pouvoir exprimer ce qu'elles ressentent et faire ce qu'elles aiment. J'ai participé à The Voice pour montrer que les femmes ont autant leur place sur scène que les hommes."

Après le succès de Kendji qui a popularisé la communauté gitane, espérons que Tania connaisse le même chemin.