Francine Padovani, 83 ans, disparue en Corse : un corps de femme a été retrouvé

Un corps de femme a été découvert ce jeudi 21 mars sur la plage de la Marana, soit une semaine jour pour jour après la disparition de Francine Padovani, 83 ans, lors d’une promenade près de Cagnano.

Le jeudi 14 mars dernier a été marqué entre autres par la disparition de Francine Padovani, une habitante de Luri, âgée de 83 ans. Ce qui avait poussé les autorités à déployer dans la zone un important dispositif de recherches, dont le chien spécialisé qui avait résolu la disparition de Barrettali, dans le but de retrouver l’octogénaire.

En plus du canin spécialiste en recherches, il y avait la mobilisation d'une quinzaine de gendarmes, de pompiers, de sapeurs forestiers, l'hélicoptère de la sécurité civile, et des bateaux et des plongeurs ; ce tout assisté par de nombreux habitants, dont certains volent des drones au-dessus de la côte.

Un dispositif important qui a permis aux proches de la disparue de garder espoir, comme l'avait souligné Magali Padovani-Morazzini, fille de Francine Padovani :

"Les gens qui l’ont vue sur la route disent qu’elle leur a fait un signe. Elle était souriante, il n’y avait rien d’anormal. Je me suis permis d’appeler son médecin traitant pour lui demander s’il avait remarqué des signes différents dans son comportement ces derniers temps, pas du tout. On se dit que si elle est tombée à la mer, il y a peu d’espoir, mais quelque part, au fond de vous, vous avez toujours une petite lumière."

UN CORPS RETROUVÉ SUR LA PLAGE DE LA MARANA

Ce jeudi 21 mars à 13h45, le corps sans vie d'une femme, qui aurait été rejeté par la mer en raison d'un fort vent de Nord-Est, a été découvert sur la plage de la Marana par des promeneurs. Au moment de la découverte du cadavre de sexe féminin, il était très difficile d'identifier le corps. Les pompiers, ayant été alertés, se sont rendus sur place car l'Hélicoptère de la Sécurité Civile était engagé.

À leur arrivée, un médecin rédigeait le certificat de décès. Quant aux gendarmes sur place, ils étaient occupés à procéder aux premières constatations, en attendant l'arrivée des spécialistes en identification criminelle.  Cependant, s'il les conditions ne permettaient pas d'identifier le corps avec certitude, il existait de nombreux éléments qui portaient à faire des spéculations par rapport à l’identité du corps.

TRISTES NOUVELLES

Aujourd'hui, un post Facebook a confirmé publiquement les spéculations sur l'identité de la femme retrouvée sur la plage de la Marana. En effet, dans un groupe public sur Facebook qui porte le nom de Fugues, Disparitions, Enlèvements, une certaine dénommée Marie Michele Françoise Guillet, a publié un message simple dans lequel elle a écrit ce qui suit :

"Triste nouvelle RIP Francine Padovani (Corse) Francine a été retrouvée dans la mer près de l’aéroport sincères condoléances à la famille et amis."

Capture d'écran de la publication sur Facebook qui a confirmé que le corps trouvé était celui de Francine Padovani. | Facebook/Fugues, Disparitions, Enlèvements

Capture d'écran de la publication sur Facebook qui a confirmé que le corps trouvé était celui de Francine Padovani. | Facebook/Fugues, Disparitions, Enlèvements

Une triste nouvelle pour les proches de la victime et les membres de sa famille, mais qui dissipe le doute qui planait sur l'identité du corps retrouvé sur la plage par les promeneurs.

Francine Padovani, 83 ans, a disparu de son domicile de Luri, le 14 mars dernier après être sortie pour une promenade. Sa voiture a été retrouvée stationnée sur la plage de Misincu à Cagnanu.

FRANCK MESSIAEN

Une histoire qui rappelle la tragique disparition depuis le dimanche 3 février dernier de Franck Messiaen, un homme âgé de 33 ans qui participait à la bande de Bray-Dunes. La dernière fois qu’il avait été vu, Franck Messiaen marchait le long de la route de Furnes, en direction de Dunkerque, vers 20 h 30 derrière un déguisement de carnaval.

Son corps inanimé a été découvert dans le canal de Furnes, vis à vis du café-snack au niveau du pont de Ghyvelde le mardi 5 février dernier vers 10 h 30, par les plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie de Calais sous les yeux de la famille du carnavaleux et en présence d’autres proches mobilisés à travers une battue organisée sur Facebook la veille. Selon les hypothèses avancées, Franck Messiaen serait mort des suites d'une chute accidentelle tandis qu'il déambulait le long du canal.

Les postes connexes
Actu France Mar 27, 2019
Ferrières-en-Gâtinais : Le corps de Christine Leplus, 57 ans, disparue depuis février, est retrouvé en forêt
Feb 08, 2019
Raphaël, âgé de 19 ans, disparu à Brest : un corps a été retrouvé
People Apr 08, 2019
La Calmette : Le corps de Christophe, policier disparu, est retrouvé dans un bois
Actu France Mar 20, 2019
Disparition de Christine, 36 ans, mère d'un nourrisson : le corps est retrouvé