Cyril (Koh-Lanta): quel bénéfice a-t-il obtenu grâce à son "homosexualité"?

Cyril, ce candidat de "Koh-Lanta, la guerre des chefs", s'est présenté comme étant "le gay" de l'équipe rouge. Il a récemment accordé une interview dans laquelle il parle de la façon dont il a annoncé à ses camarades qu'il était homosexuel.

Dès le début de l'émission, l'orientation sexuelle de ce candidat de 37 ans a intrigué les téléspectateurs. C'est lors du second épisode que Cyril a révélé qu'il était gay.

Dans une récente interview, Cyril a dit qu'il assumait "complètement" qui il était.

"J'ai vu déjà que, sur les réseaux sociaux, ça commençait à parler. Moi, je ne pose pas de questions. C'est dit ouvertement dans l'émission, et j'en suis très content".

En arrivant dans l'émission, Cyril souhaitait que son orientation sexuelle soit "une chose complètement lambda".

Cyril a annoncé à ses camarades de l'émission qu'il était homosexuel hors caméras.

"Je l'ai annoncé aux autres aventuriers, la première nuit quand on était à 21, on s'est tous présentés. Et moi, j'ai dit que je vivais à Paris, que j'étais designer, que je faisais du water-polo et que j'étais en couple avec Thomas. C'était une information comme les autres."

Lors de la dernière émission, Cyril a réussi à exécuter un coup de maître avec Alexandre, Chloé et Maud. Tous ont réussi à faire croire qu'ils allaient voter contre Émilie, alors qu'ils ont fait éliminer Victor, qui était un personnage fort de cette saison.

"Victor est un très bon aventurier. Sauf que moi, je ne suis pas venu à Koh-Lanta que pour survivre. Je suis aussi venu pour vivre quelque chose d'humain. C'est ce qui m'a manqué chez lui : je n'ai pas senti le partage."

"Il a fallu faire un choix (...). Ce n'était pas une stratégie pour aller plus loin, c'était une stratégie pour me sentir à l'aise dans le jeu. Victor voulait être calife à la place du calife. Il voulait s'imposer, alors que ce rôle était à Émilie."

Reste à savoir si cette décision reste un moyen de vivre l'aventure au mieux, ou si Cyril est beaucoup plus stratège qu'il ne le laisse croire.