Voici: pour Castaner, cette nuit scandaleuse en boîte n'était pas son premier dérapage

Christophe Castaner a passé une nuit assez libérée avec une ancienne collaboratrice dans un nouveau dérapage.

En effet, ce n'est pas la première fois que le Président d'En Marche ! est ainsi surpris à avoir un comportement assez débridé comme l'a révélé Voici en exclusivité.

Christophe Castaner est un homme sous pression depuis que la crise des Gilets Jaunes a débuté. Depuis plus de dix-huit samedis, le ministre de l'Intérieur fait de son mieux pour contenir la crise et les violences liées aux manifestations.

Alors pour se détendre, il n'hésite pas à aller en soirée et à se lâcher un peu. Malheureusement, parfois un peu trop. Le 9 mars dernier, il a été vu entrer dans une boîte de nuit, le Noto, en compagnie de Clara, une ancienne collègue qu'il a embrassé.

Des actes qui ont été fermement condamnés par Emmanuel Macron  mais aussi les syndicats de police qui ont évoqué une véritable "faute professionnelle".

Il faut dire que celui qui s'est laissé aller dans les bras de Clara, une de ses anciennes conseillères, a une femme avec laquelle il est martié depuis 25 ans. Il a rencontré sa compagne à 18 ans alors qu'ils étaient encore au lycée et le voir ainsi batifoler avec une autre femme n'a pas beaucoup plu à tous ceux qui l'ont vu.

Christophe Castaner a essayé de s'expliquer en disant que ce qui s'était passé ne regardait personne d'autre que lui. L'homme politique de 53 ans n'a cependant pas convaincu grand monde avec cette défense.

"Il s’agit de ma vie privée et de ma famille, qui peut être respectée. J’ai rejoint une soirée, dans un cadre totalement privé, entre 23h30 et deux heures du matin"

Il faut ajouter que ce n'est pas la première fois qu'il se met dans une telle situation. Au mois de juillet 2018, sa relation avec une secrétaire d'État pagée de 30 ans seulement avait été découverte.