Emmanuel Macron blâme une femme blessée lors d'une manifestation : "Elle est allée à l'endroit interdit"

L'acte 19 des Gilets jaunes a eu lieu ce samedi 23 mars. Malheureusement, la manifestation s'est terminée avec un fait dramatique, qui, aujourd'hui fait monter la colère d'un grand nombre de personnes.

À Nice, les Gilets jaunes ont décidé de manifester sur la place Garibaldi. La place en question était l'un des endroits considérés comme interdit ce jour. Malgré l'interdiction, quelques dizaines de personnes ne se sont pas gênés pour militer.

Dans les rangs des manifestants se trouvait une dame de 73 ans, Geneviève Legay. La dame avait décidé de prendre part aux manifestations pour défendre ses droits.

La septuagénaire a pourtant été blessée après que les forces de l'ordre aient reçu l'ordre de charger pour disperser les manifestants. 

Malheureusement, la militante n'a pas été épargnée. La dame de 73 ans a été transférée d'urgence à l'hôpital avec un état inquiétant. Durant son transfert, Geneviève était consciente, malgré la flaque de sang visible au niveau de sa tête. Les médecins ont constaté plusieurs fractures et hématomes.

Suite à cette terrible nouvelle, une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes des blessures sur la vieille dame. Le procureur M. Prêtre a demandé de réquisitionner toutes les vidéos disponibles pour aider dans l'enquête.

Le procureur a aussi demandé à un médecin légiste d'ausculter la septuagénaire. Selon le médecin, la dame aurait "apparemment tapé fort sur un poteau du tramway".

La famille de Geneviève, quant à elle, a décidé de porter plainte. Pour la famille il s'agit de "violences volontaires en réunion avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique et sur personne vulnérable".

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a été averti sur les événements et a adressé un message pour la famille, mais aussi pour la population. Il a commencé son message par souhaiter un bon rétablissement à la vieille dame.

"Je souhaite d’abord qu’elle se rétablisse au plus vite et sorte rapidement de l’hôpital",

disait-il.

Par la suite, il a eu une pensée pour la famille et a profité pour faire une petite remarque.

"je souhaite la quiétude à sa famille. Pour avoir la quiétude, il faut avoir un comportement responsable".

Pour Macron, la dame était au mauvais endroit, au mauvais moment. Macron soulève et met en évidence l'interdiction de la place et le mauvais choix de la dame en choisissant de manifester à l'endroit.

"Je pense que quand on est fragile, qu’on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits...",

a t-il déclaré.

Souvent, quand on parle du mouvement des Gilets jaunes, le président Macron n'est jamais très loin. Il fut même un moment où Emmanuel Macron a exprimé sa "honte" contre la violence des "Gilets jaunes".

Les postes connexes
Gilets jaunes Mar 25, 2019
Gilets Jaunes : une manifestante de 73 ans, grièvement blessée à Nice, est dans le coma
Macron Mar 25, 2019
"Vous auriez beaucoup à apprendre d'elle" : a écrit Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron
Macron Mar 27, 2019
Emmanuel Macron critique Geneviève blessée à Nice : son avocat l'accuse d'être "grossier"
Gilets jaunes Mar 25, 2019
"On est en colère" : Le cri du cœur de Delphine, la fille de Geneviève blessée à Nice