Des photos jetables de feu Bernadette Lafont qui prouvent que son âge défie la beauté

Il y a des acteurs qui fascinent toujours autant, même après leur décès. Une fascination qui peut porter sur le travail que l'acteur a effectué de son vivant ou tout juste par sa personne.

Afin de rendre hommage à la comédienne  Bernadette Lafont, Ciné+Classic a décidé de diffuser cinq films mais aussi d'un documentaire sur la vie de l'actrice. Un documentaire qui se doit d'être très intime.

Pour rappel, Bernadette Lafont est née Nîmes  le 28 novembre 1938 et est décédée le 25 juillet 2013 à l'hôpital du grand roi.

Durant son vivant, Bernadette Lafont est entrée dès en jeune âge en contact avec le monde du cinéma. C'est durant ses vacances en 1955 que la jeune fille (âgée de 17 ans) rencontre Gérard Blain, qui est un acteur en plein essor.

L'acteur était en train de répéter la pièce de Jules César au sein de l'arène de nîmes. Par la suite, Bernadette a épousé Gérard Blain. Ce dernier l'a amené avec lui à Paris.

C'est en se déplaçant à Paris que Bernadette a fait la connaissance du cinéaste français François Truffaut. L'homme était sur son projet de tourner son premier film mais n'avait pas beaucoup de budget.

Le cinéaste a donc offert le premier rôle de Bernadette dans "Les Mistons".

Après ses débuts devant les écrans, Bernadette devient de plus en plus attirée par le cinéma. L'actrice est devenue en peu de temps un nom célèbre de la Nouvelle Vague.

Deux films ont contribués à la notoriété de Bernadette de la Nouvelle Vague : "Le beau Serge" et "Les bonnes femmes".

Par la suite, la comédienne a pu avoir des rôles aux côtés de plusieurs grands noms du cinéma : Jacques Doniol-Valcroze, Edouard Molinaro, Costa-Gavras, Georges Lautner, Louis Malle, Philippe Garrel, Michel Drach, Moshé Mizrahi ou encore Jean-Daniel Pollet.

Plusieurs des rôles de Bernadette ont mis en avant la silhouette avec ses formes bien dessinées. C'est de là que le surnom de "vamp villageoise" est apparu.

L'actrice s'est séparée de Blain mais s'est remariée en 1959 avec un cinéaste du nom de Diourka Medveczky. Avec le cinéaste qui est également sculpteur, l'actrice va faire trois enfants en quatre ans.

La vie de Bernadette Lafont n'a pas été toujours facile.

Après la douloureuse disparition de Pauline Lafont en août 1988, la jeune femme actrice a été retrouvée morte suite à d'intenses recherches et de nombreuses angoisses.