"12 coups de midi" : Le spectacle introduit des règles plus strictes pour choisir les joueurs après le cas de Quesada

Suite à l'Affaire Christian Quesada, la production des "12 Coups de midi" pourrait prendre la grande décision de demander à chaque postulant de fournir une attestation sur l’honneur.

L'Affaire Christian Quesada continue d'agiter le monde de l'émission animée par Jean-Luc Reichmann. Après avoir causé un choc massif auprès des fans du jeu, du présentateur de l'émission et de la production elle-même, place maintenant à la révolte chez les fans et même à certains amendements du côté de la production.

En effet, beaucoup de colère a surgit après que le champion soit tombé de son piédestal des suites de son arrestation et sa mise en examen pour détention et diffusion d’images pédopornographiques.

Car, de nombreuses personnes accusent non seulement la production de complicité pour avoir permis à Christian Quesada de participer si longtemps à un jeu télé alors qu'elle lui avait demandé de fermer un blog jugé bizarre, mais demandent également que le champion histoire des "12 Coups de midi" rende ses gains en les reversant à une association d’enfants maltraités.

UN PROBLÈME CONTRACTUEL SELON ME ROLAND PEREZ

Le mardi 9 avril dernier, Me Roland Perez a eu à prendre la parole dans "TPMP" après une intervention de Gilles Verdez qui demandait que Quesada rende l'argent selon les règles de l’éthique et la morale.  Selon son point de vue professionnel, il y a un problème contractuel qui se pose.

Bien que la possibilité existe que l'ancien grand maitre de midi remette ses gains en cas de nullité du contrat pour mensonges de sa part, l’avocat croit que les chances de voir Christian Quesada obligé de restituer la somme gagnée sont très infimes. La raison ?

"Le procureur de la République, lui, va uniquement se pencher sur le passé judiciaire […] Mais je pense que sincèrement, en l’état du contrat passé avec la production et en l’état de la législation pénale, il y a très peu de chances pour que l’argent puisse être restitué et que la chaîne ou même le producteur puisse obtenir gain de cause."

Me Roland Perez dans "TPMP", ce mardi 9 avril. | Brightcove Player/Voici

Me Roland Perez dans "TPMP", ce mardi 9 avril. | Brightcove Player/Voici

Un gain de cause qui s'annonce difficile dans ce cas pour la production, sauf si la justice en décide autrement.

UN VENT DE CHANGEMENT SOUFFLE SUR LES "12 COUPS DE MIDI"

Quant aux accusations dont fait face la production, cette dernière a décidé de prendre les choses en mains afin d'éviter que de tels événements ne se répètent à l’avenir. Pointées du doigt en raison de leur négligence, les équipes de l’émission seraient en train de réfléchir "à d’autres règles de recrutement pour éviter une nouvelle affaire", selon des informations de Télé-Loisirs.

En effet, Endemol-Shine France pourrait bien se voir obligée de demander à chaque postulant de fournir une attestation sur l’honneur afin de garder la production de l'émission contre tout scandale du même genre. Une méthode déjà en application par les équipes de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2, ou Nagui oblige chaque candidat à signer un contrat sur lequel il est stipulé "qu’en cas de tromperie la cagnotte du champion est reversée automatiquement à une association caritative", selon le rapport de Télé-Loisirs.

UNE AUTRE VICTIME DE QUESADA SORT DE SON SILENCE

Après la mise en détention provisoire pour corruption de mineur et détention et diffusion d’images pédopornographiques de Christian Quesada, le monde des jeux télévisés a été secoué à un point tel que beaucoup de nombreux ex-fans du champion réclament que ce dernier rende son argent après que des jeunes femmes qui ont reçu des photos indécentes de sa part aient témoigné envers lui. La dernière en date, se nomme Aurore et est âgée de 17 ans.

Ce mercredi 10 avril, invitée sur le plateau de "TPMP", l'adolescente a fait une confession selon laquelle Christian Quesada, l'ancien champion des "12 coups de midi", l’avait harcelée. Après avoir tweeté sa déception que Christian Quesada soit éliminé du jeu, ce dernier s'est abonné à elle et l'a contactée en privé.

"Il a voulu qu'on joue à action ou vérité par messages. Il voulait que je lui envoie des photos de mes pieds, de mon nombril… enfin… moi j'ai refusé ! Mais c'était comme ça qu'il essayait d'avoir ce qu'il voulait. Il jouait sur le fait que je n'avais pas vraiment confiance en moi. Il m'a dit qu'il l'avait fait avec une fille comme moi, qui n'avait pas confiance, et ça lui avait redonné confiance, et que peut-être, si je le faisais, ça me redonnerait confiance à moi aussi",

a expliqué Aurore qui reste convaincue qu'elle n'était pas la seule personne que Christian Quesada a importunée de la sorte.

Les postes connexes
People Apr 11, 2019
Christian Quesada va-t-il rendre 809 392 euros ? Un avocat répond
Jean-Luc Reichmann Apr 04, 2019
12 coups de midi : Quels ont été les impacts pour le spectacle après le procès de Christian Quesada
Jean-Luc Reichmann Apr 12, 2019
"On m'a demandé de me taire" : nn candidat proche de Quesada a averti les "12 coups de midi"
TV Apr 11, 2019
Christian Quesada "voulait qu'on joue à action ou vérité" : Aurore, 17 ans, victime présumée, parle