Le psychanalyste décrit le mal-être d'Emmanuel Macron

Ce lundi 15 avril, Emmanuel Macron s'est tourné vers les Français à la fin du Grand débat national. Un psychanalyste s'est intéressé à la personnalité du président Macron et il en a conclu que ce dernier a un besoin de plaire.  

Outre son envie de gouverner, Emmanuel Macron veut aussi "être aimé". Le psychanalyste Michel Schneider a conclu cela après une longue investigation du journal du dimanche.

Au pouvoir depuis le 7 mai 2017, celui qui a obtenu 66,10 % des suffrages soit 20.743.128 voix, malgré ses 41 ans, a été confronté à une crise jamais vue.

Les gilets jaunes se manifestent tous les samedis depuis presque 5 mois déjà, une grève qui a incité le président Emmanuel Macron à  faire un Grand débat national. Les conclusions du Grand débat diffusé à 20 heures ont été entendues ce lundi 15 avril dernier.

EMMANUEL MACRON VEUT SE RECONCILIER AVEC LES FRANÇAIS

Selon une enquête BVA pour RTL, le pourcentage de popularité du président Macron est de 29 %,  un chiffre qu'il espère augmenter lors de cette opération pour reconquérir les Français.

À vrai dire, le président voudrait surtout se sentir être aimer de nouveau, selon le psychanalyste Michel Schneider, Emmanuel Macron aurait  "un besoin absolu de séduire."

"Apparemment mal aimé dans sa famille, il a souffert d'un rejet de la part de la bonne société locale (à Amiens) en raison de sa liaison scandaleuse avec celle qui est devenue sa femme. Ce besoin absolu de séduire par la parole et cet appel répété à la reconnaissance révèlent, sinon une faille narcissique, du moins une fragilité",

a expliqué le psychanalyste au JDD.

Il a poursuivi en disant:

"Il a très mal vécu d'être détesté et surtout de ne pas être reconnu pour ses mérites".

D'après Michel Schneider alors, le Grand débat n'était pas vraiment destiné à répondre aux angoisses des Français mais plutôt une sollicitation d'aide à son égard.

"C’est une sorte de psychanalyste qui dirait à son patient “Je vous écoute” en pensant “écoutez-moi” (…) Monopoliser la parole pendant quatre-vingt-douze-heures n'est pas un signe de force mais de faiblesse"

a analysé le psychanalyste. Selon lui, l'objectif principal du président est de montrer à tout le monde "qu'il est le meilleur de la classe politique".

 Avant son discours du lundi 15 avril, le président Emmanuel Macron a posté une petite vidéo sur Twitter. La vidéo a tout de suite fait réagir les internautes et a créé une polémique.

Les postes connexes
Macron Apr 15, 2019
Emmanuel Macron a annoncé son discours après les débats, montrant sa bande-annonce créative sur Twitter
Jan 14, 2019
Découvrez le contenu de la lettre d'Emmanuel Macron adressée aux Français
Macron Feb 23, 2019
Pour Emmanuel Macron : être sélectionneur du XV de France "c'est, je pense, pire que président"
Macron Mar 01, 2019
Emmanuel Macron : une femme a tenté de lui passer un gilet jaune