Gilets jaunes : Un garçon de 13 ans, arrêté par la police lors des manifestations à Besançon

Environ 600 manifestants se sont mobilisés pour l'Acte XXII du mouvement des Gilets jaunes à Besançon samedi 13 avril 2019. Un garçon de 13 ans a été arrêté par la police lors de cette manifestation.

Ce samedi 13 avril 2019, près de 600 personnes ont manifesté à la gare Viotte, à Besançon, dans le cadre de l'Acte XXII des Gilets jaunes. Ce mouvement, qui est suivi par 46 % de la population française, dure depuis près de 5 mois et se revendique d'être à la recherche de compréhension et de réponses concrètes aux problèmes exposés de la part du gouvernement.

Mais, le mouvement fait face à des problèmes d'ordres majeurs, tels que la surmédiatisation de la violence et un déconsidération tenace de la part du gouvernement. Et, comme fort souvent dans des cas de ce genre, ce sont forces de l’ordre qui sont chargées de donner des réponses jugées adéquates aux interrogations des protestants.

Bâtiment voyageurs de la gare de Besançon-Viotte. | Wikimedia Commons

Bâtiment voyageurs de la gare de Besançon-Viotte. | Wikimedia Commons

Des réponses que la police, mobilisé en grand nombre, se propose de donner avec trait de violence souvent trop prononcé, hélas!

UN JEUNE ENFANT ARRÊTÉ PAR LA POLICE

Mais, en ce 13 avril, le ton de la violence policière semble avoir atteint une nouvelle cime. Tandis que sur le compte Twitter de la préfecture du Doubs, il était rapporté que la police a reçu l'ordre de disperser les manifestants avec des grenades de gaz lacrymogènes suite à "des jets de projectiles contre les forces de l’ordre" à la gare Viotte - fait commun lors de rassemblements de Gilets jaunes - quelque chose d’inhabituel a lieu.

Vue de la rotonde de l'ancienne intendance de Franche-Comté, et actuelle préfecture. | Wikimedia Commons

Vue de la rotonde de l'ancienne intendance de Franche-Comté, et actuelle préfecture. | Wikimedia Commons

En effet, durant la manifestation à Besançon, un enfant, âgé d'environ 13 ans a été arrêté par les forces de l'ordre. Du haut de ses 140 cm, il se fait emmener par deux policiers pour être embarqué dans un camion de police. Un fait qui a indigné des manifestants et des passants.

"Vous allez tout de même pas l’embarquer !",

lâchent ces derniers, remontés et en état de choc. L'enfant a ensuite été amené au commissariat après qu'un des policiers qui l’ont arrêté ait indiqué que la raison de l’arrestation du petit est qu'il a jeté une pierre, ce qui justifie et rend légal leur acte car, aucun mal physique ne lui a été fait.

Des actes symbolisent la férocité de la police et qui poussent à se demander si ces mesures étaient celles prévues par le gouvernement afin de contrecarrer l’émergence du "sentiment anti-État" dont le président de la République avait parlé lors de sa rencontre avec les maires bretons, le mercredi 3 avril dernier, juste avant sa dernière visite hautement sécurisée à Cozzano dans le cadre grand débat le jour suivant.

Les postes connexes
Feb 12, 2019
Un garçon de 12 ans est arrêté après avoir participé à un acte de "gilets jaunes", à l'aide d'un lance-pierre
Gilets jaunes Apr 01, 2019
Besançon : Vidéo bouleversante d'un Gilet jaune battu par un policier a rendu le Web furieux
Jan 29, 2019
Macron: il y a eu 11 morts durant les manifestations des Gilets jaunes mais aucune d'entre elles à cause de la police
Macron Mar 18, 2019
Gilets jaunes: Une vidéo inquiétante montre un homme dans un fauteuil roulant ciblé par un projectile de grenade lacrymogène