Pourquoi le film "La grande vadrouille" avec Louis de Funès est devenu culte

Le film, "La grande Vadrouille" était en rediffusion sur France 2, ce dimanche 21 avril dernier. Le scénariste Danièle Thompson évoque la raison pour laquelle le film est un succès.

Lorsque la question sur le succès du film a été posée au scénariste Danièle Thompson, la réponse qu'il a donné a été la suivante :

"Je pense qu'il est entré dans la mémoire collective. De génération en génération : les gens le montrent à leurs enfants, à leurs petits-enfants.

Il est ainsi resté intact, et c'est d'ailleurs assez surprenant de voir à quel point il traverse aussi bien les années.

La qualité du film fait aussi qu'il est entré dans le patrimoine du cinéma français, c'est donc un film qu'on ne se lasse pas de regarder plusieurs fois."

BOURVIL ET LOUIS DE FUNÈS ONT ÉTÉ HONORÉS  

En 1996, le tournage du film "La grande Vadrouille" a duré quinze semaines et a nécessité un budget de 14 millions de francs soit 2,2 millions d'euros. Le film a été un grand succès avec 17,3 millions de spectateurs.    

Le réalisateur, Gérard Oury a employé les grands moyens pour être parvenu à un tel résultat.

Danièle Thompson, fils du réalisateur Gérard Oury, et également scénariste du film, dans une interview accordée à l'hebdomadaire "Télé 7 jours", s'est souvenu de l'une des scènes qui a été la plus chère du film.

Il s'agit de la scène qui a été tournée au Palais Garnier avec "huit cents figurants en costume", ensuite, il a ajouté :

"mon père dirigeait tout ce monde avec méticulosité, tel chef d'orchestre. Il adorait cela."

Bourvil et Louis savaient travailler ensemble, quelques mois auparavant, ils ont déjà travaillé ensemble dans le film "Le Corniaud", qui était aussi sous la direction de Gérard Oury.

"Cela s’est merveilleusement bien passé. Contrairement au Corniaud où ils étaient tout le temps séparés, De Funès et Bourvil ont joué ici ensemble pendant des semaines. Et ils se sont ainsi découverts et appréciés davantage au fil des jours."

a ajouté Danièle Thompson.  

Le film "La grande Vadrouille" a été le dernier film où les deux hommes jouaient ensemble pour la dernière fois. Trois ans après, Bourvil, toujours avec le réalisateur Gérard Oury, jouait avec Jean-Paul.

Belmondo dans "Le cerveau".

Malheureusement, Bourvil, est mort en 1970 à cause d'un cancer, sans avoir pu réaliser le souhait de Louis de Funès de jouer avec lui dans "La folie des grandeurs".  

Le film "La grande Vadrouille", un film.  

LA MALADIE DE BOURVIL

Lors du tournage du film "Le mur de l'Atlantique", en 1970, Bourvil, celui qui jouait le rôle de Léon Duchemin n'avait que 53 ans.

À cette époque, Bourvil a déjà su deux ans auparavant qu'il était atteint d'un cancer des os. Mais malgré les 2 ou 3 ans qu'il lui restait à vivre, il a préféré cacher sa maladie, il ne l'a dit qu'à quelques proches.

Les postes connexes
Mar 23, 2019
Vous savez que l’iconique Louis de Funès avait 3 fils y compris 1 "secret" ? Voici ce que nous savons sur eux
Jan 22, 2019
Louis de Funès: Qui était son fils caché, qui même "n'a pas été invité à ses funérailles"?
Media Mar 01, 2019
Les bronzés font du ski : pourquoi la partie dégustation d'alcool est devenue un véritable challenge pour les acteurs
Jan 25, 2019
Sissi: pourquoi tourner un film était un véritable cauchemar pour le personnage principal Romy Schneider