Cette femme, la mère la plus féconde du monde, élève seule ses 44 enfants

La femme la plus féconde du monde avait 44 enfants à l'âge de 36 ans et elle fait de son mieux pour les élever.

Mariam Nbatanzi a eu ce nombre records de bébés alors qu'elle n'avait que 36 ans et tous avec le même père. Aujourd'hui âgée de 39 ans, Miriam a eu des quadruplés à quatre reprises, des triplés à trois reprises et des jumeaux à six reprises.

Malheureusement, son mari l'a abandonnée il y a de cela trois ans et elle est maintenant la seule responsable de son incroyable famille. Mariam, de l'Ouganda, a été mariée à l'âge de 12 ans à son mari qui avait alors 40 ans.

Elle a donné naissance à ses premiers jumeaux un an plus tard. La vie de Miriam a été marquée par de nombreuses tragédies et elle ainsi que tous ses enfants sont obligés de vivre dans quatre maisons bâties de ciment et de briques. Elles sont entourée de champs de café.

Après la naissance de ses premiers jumeaux, Nabatanzi est allé voir un médecin qui lui a dit qu'elle avait des ovaires exceptionnellement larges. Il lui a cependant dit que la pilule pourrait lui causer des problèmes de santé, alors les enfants ont continué à venir au monde.

Mariam et ses enfants. l Source: YouTube/ Pulse Live Kenya

Mariam et ses enfants. l Source: YouTube/ Pulse Live Kenya

Les familles nombreuses sont communes en Ouganda mais la famille de Mariam est tout simplement hors du commun. À l'age de 23 ans, Mariam avait 25 ans et, désespérée, elle est retournée voir son médecin dans l'espoir de ne plus en avoir.

Mais à nouveau, le médecin lui a dit qu'il ne pouvait rien faire pour elle. Cependant, sa dernière grossesse survenue il y a de cela deux ans et demi, lui a causé des complications.

Les nombreux enfants de Mariam. l Source: YouTube/ Pulse Live Kenya

Les nombreux enfants de Mariam. l Source: YouTube/ Pulse Live Kenya

Son mari l'a ensuite abandonnée. Son nom est aujourd'hui banni au sein de la famille et Mariam jure à chaque fois qu'elle fait référence à lui. La mère courageuse fait aujourd'hui de son mieux pour subvenir aux besoins de ses dizaines d'enfants et accepte n'importe quelle proposition de métier. 

Mariam préparant à manger. l Source:  Pulse Live Kenya

Mariam préparant à manger. l Source: Pulse Live Kenya

Son fils aîné, Ivan Kibuka, a dû abandonner ses études pour l'aider à soutenir la famille. Nous ne pouvons que souhaiter beaucoup de courage à Mariam.