Les funérailles de Dick Rivers : l'absence d'Eddy Mitchell a été remarquée

Le 24 avril 2019, l'univers du rock français a perdu l'une de ses plus brillantes étoiles. Dick Rivers a tiré sa révérence à l'âge de 74 ans.

Les obsèques se sont déroulées le 2 mai 2019, où les proches de la rockstar lui ont rendu un dernier hommage lors d'une messe d'adieu à l'Église Saint-Pierre de Montmartre, Paris.

Jean-Claude Camus, Pierre Billon, Nicoletta ou encore Francis Cabrel ont été aperçues aux obsèques, mais Eddy Mitchell n'y était pas.

Même Laeticia Hallyday a adressé un tendre hommage au chanteur malgré les propos désagréables que Dick Rivers lançaient concernant Johnny.

"Il était si gentil, il partageait son goût pour la country avec mon homme. Ils vivaient tous les deux leur rêve de l'Amérique et la même passion pour Elvis. Bon voyage Dick Rivers, on ne vous oubliera pas. Il vous attend et vous allez bien vous marrer",

a écrit Laeticia quelques jours après le départ de l'interprète des "Yeux d'une femme".

D'autres personnalités se trouvaient également parmi les personnes qui ont rendu un dernier hommage au rockeur, comme Nicolas Sarkozy, Pierre Billon, Christophe Dechavanne, Isabelle Aubret... Après la cérémonie religieuse, Dick Rivers a été enterré au cimetière de Montmartre.

L'absence d'Eddy Mitchell a été le plus remarquée, alors qu'il est les dernier des trois piliers du rock'n'roll français formés par Johnny Hallyday et Dick Rivers.

"Johnny et Eddy n’aimaient pas beaucoup Dick Rivers. Ils l’ont toujours tenu à l’écart. Dick en a beaucoup souffert. Toute sa vie (…) La blessure avec Eddy et Johnny l’aura poursuivi toute sa vie",

a alors confié Jean-Claude Camus auprès du Figaro.

Rappelons qu'en 1961, Dick Rivers a fondé le groupe "Les chats sauvages" alors qu'il était âgé de 17 ans. Son groupe, composé de quelques lycéens, a été repéré par Jean-Claude Camus qui devient ensuite leur manager.

Mais le groupe des "Chats sauvages" est devenu le rival des "Chaussettes noires" dont le leader était Eddy Mitchell.

UN IMMENSE PRIVILÈGE

Dick Rivers était un admirateur du rock'n'roll américain, et son plus grand idole était Elvis Presley.

En 1969, lors d'un concert à Las Vegas, il avait même eu la chance de rencontrer le King. Selon Fabien Lecoeuvre, journaliste et spécialiste de la chanson française, Johnny et Eddy Mitchell n'ont jamais eu ce privilège.

Les postes connexes
Hallyday Apr 25, 2019
Laeticia Hallyday a rendu un hommage émouvant à Dick Rivers
Célébrités May 03, 2019
Funérailles de Dick Rivers : le dernier hommage émouvant de ses proches
TV Apr 24, 2019
La dernière apparition télévisée de Dick Rivers avant sa mort
People Apr 24, 2019
Les moments les plus marquants de la carrière musicale de Dick Rivers, décédé