Blagnac : Les informations sur la prise d'otage des 4 femmes par l'adolescent de 17 ans

Les quatre femmes prises en otage dans un bureau de tabac de Blagnac ce mardi 7 mai ont ete libérées. Le jeune homme qui les avait retenues s’est rendu à la police, mais ses motivations restent floues.

Comme rapporté par France 3 Occitanie, la prise d'otages qui a eu lieu jeudi 7 mai dans un bureau de tabac de Blagnac, à l'ouest de Toulouse, s'est terminée dans la soirée sans faire de victimes. Les quatre femmes, la gérante de l'établissement et ses trois employées ont été libérées peu avant 21 heures.

PLUS DE PEUR QUE DE MAL

Ce mardi 7 mai, peu avant 16h30 un jeune homme armé et casqué a fait irruption dans un bar-tabac de Blagnac. Il était également muni d'une caméra GoPro.

Le jeune homme a laissé sortir des clients mais a pris en otage le personnel. C'est lui qui a prévenu la police. A leur arrivée vers 17h30, il a alors tiré deux fois en l'air, pour "demander que le cordon de sécurité recule" a-t-il expliqué dans une vidéo qu'il a diffusé et que France 3 Occitanie a pu consulter, dans laquelle on voit les otages assises et calmes.

La première otage a été libérée vers 19h30, les trois autres une heure plus tard. Quant à leur ravisseur, il est resté retranché encore quelques temps en négociant avec les forces de l'ordre. Selon le correspondant de FranceInfo sur place, les policiers ont fait venir sa mère et son frère, pour tenter de le raisonner.

DES MOTIVATIONS PEU CLAIRES

Entretemps, le domicile du mineur a été perquisitionné par les enquêteurs. Selon une source policière, citée par l'AFP, le jeune homme y aurait laissé une lettre dans laquelle il indique être "le bras armé des Gilets jaunes".

Selon les informations rapportées par le site de FranceInfo, l'individu avait en effet été interpellé le 15 décembre à Toulouse, en marge des incidents liés à la manifestation des Gilets jaunes. Le procureur de la République de Toulouse a confirmé que le jeune homme avait fait "allusion" aux Gilets jaunes.

Peu avant minuit, le forcené s'est finalement rendu aux policiers du Raid, au moment où il était sorti fumer une cigarette. Il s'agissait d'une "opération délicate", a souligné le patron du Raid Jean-Baptiste Dulion devant la presse, sur place.

Il a fallu une "très longue négociation" pour le ramener "à la raison et l'interpeller en douceur". "Tout s'est bien passé au final", s'est-il félicité.

Le jeune homme a été placé en garde à vue, a indiqué la préfecture par la suite. Il va maintenant être interrogé pendant 48 heures avant d’être déféré, selon le procureur.

UNE AUTRE PRISE D'OTAGES

Une autre prise d'otages a récemment eu lieu dans les Hautes-Pyrénées. Mais cette fois-ci il s'agissait d'une affaire familiale.

Un homme âgé d'une cinquantaine d'années a pris en otage son ex-femme ainsi que ses ex-beaux-parents. L'ex-conjointe a été blessée par balle.

Les postes connexes
Actu France May 08, 2019
Blagnac attaqué : plusieurs personnes prises en otage par un individu armé
Actu France Apr 25, 2019
Hautes-Pyrénées : un homme prend en otage son ex-femme et les parents de celle-ci
Actu France May 08, 2019
Val-de-Marne : son frère est tué devant ses yeux
Histoires virales Apr 04, 2019
Le garçon a dit à la police qu’il est un enfant qui a disparu il y a sept ans après le suicide de sa mère